Ile-de-France Mobilités va amputer le RER D de trois branches qui mènent dans l'Essonne et le Loiret. (Illustration)
Ile-de-France Mobilités va amputer le RER D de trois branches qui mènent dans l'Essonne et le Loiret. (Illustration) — PATRICK LEVEQUE/SIPA

TRANSPORTS

Le RER D reste bloqué pendant trois heures en plein soleil, les usagers rallient la station à pied

Le trafic du RER D a été interrompu entre 18 h et 21 h mardi après un suicide entre les gares de Yerres et de Brunoy dans l’Essonne

La soirée a viré au cauchemar pour les usagers du RER D. Ce mardi soir, la ligne a été bloquée à partir de 18 heures et jusqu’à 21 heures, après un suicide survenu entre les gares de Yerres et de Brunoy dans l' Essonne. L’électricité a été coupée pendant trois heures pour permettre l’intervention des secours.

Certains usagers impatients sont descendus sur les voies pour tenter de rallier la station suivante à pied, empêchant la reprise du trafic. Furieux de ce nouvel incident sur une ligne déjà sujette à des ralentissements à répétition, ils ont été nombreux à partager leur agacement sur les réseaux sociaux. Le hashtag #RERD était encore parmi les sujets les plus partagés sur Twitter ce mercredi matin.

Ce mardi, le compte Twitter de la ligne du RER D a tenu informé les usagers des perturbations du trafic tout au long de la soirée. La  SNCF a ensuite présenté ses excuses aux usagers.