Pourquoi Netflix a choisi le 9e arrondissement pour ses bureaux à Paris

REPORTAGE Netflix débarque à Paris la fin de l’année et a décidé de s’installer dans le 9e arrondissement entre l’Olympia et le théâtre Edouard VII

Romain Lescurieux

— 

La future terrasse de Netflix dans le 9e arrondissement
La future terrasse de Netflix dans le 9e arrondissement — R.LESCURIEUX / 20Minutes
  • Après Amsterdam et Londres, la platerforme américaine de streaming Netflix débarque à Paris.
  • Cette équipe va s'installer dans des bureaux du quartier Edouard VII dans le 9e arrondissement.
  • « C’est un vrai choix stratégique de leur part », se félicite Pierre-Yves Bonnaud de la Société foncière lyonnaise, qui loue les locaux à Netflix. 

« Ils vont pouvoir laisser libre cours à leur imagination ici », s’exclame Pierre-Yves Bonnaud, directeur de l’asset management et de la gestion clients pour la Société foncière lyonnaise (SFL), en faisant le tour du propriétaire. Et pour cause. Le géant américain Netflix débarque dans la capitale à la fin de l’année et a décidé de s’installer entre l’Olympia et le théâtre Edouard VII, en plein cœur du quartier du même nom dans le 9e arrondissement. Une arrivée qui ne laisse rien au hasard.

« C’est un vrai choix stratégique de leur part »

Après Amsterdam et Londres, Paris est désormais le troisième ancrage européen pour la plateforme américaine de streaming​. Netflix – qui a signé le bail en avril – louera auprès de SFL 2.500 mètres carrés de bureaux et pourrait y installer en plus de ses bureaux, des salles de projection. Pour ce faire, ils disposeront de trois étages lumineux, spacieux, équipés de terrasses avec vue sur la tour Eiffel ou encore la tour Montparnasse. « Ils travaillent actuellement sur leur aménagement », confie Camille de Fitte, chargée d’investissement chez SFL, avant de préciser : « Ils veulent quelque chose de grandiose ! » A terme, près de 100 salariés pourraient composer cette première équipe en France. 

« C’est un vrai choix stratégique de leur part. Ils vont rassembler un pool de compétences dans ce cœur de Paris, qui se concentre autour de l’Opéra, de la Bourse et de la Madeleine », se félicite Pierre-Yves Bonnaud. Leurs voisins : le spécialiste des centres commerciaux, Klépierre, le cabinet d’avocats Ashurst. Ou encore, le premier Ikea intra-muros, BlablaCar et surtout Facebook. Un hasard ?

« Ville dans la ville »

Cette concentration de géant de la tech s’explique-t-elle par le désir de ces entreprises d’être voisin et de faire du 9e arrondissement la Silicon Valley française ? « Cette proximité permet de réunir plus facilement la communauté tech de Paris pour des événements ou débats », reconnaissait-on chez le voisin Mozilla, il y a quelques années. « C’est un îlot qui rassemble une économie internationale. Ce quartier est de plus en plus plébiscité », ajoute Pierre-Yves Bonnaud.

Niché dans le 9e arrondissement, le quartier Edouard VII composé de 54.100 mètres – « véritable ville dans la ville », note Pierre-Yves Bonnaud – regroupe bureaux, commerces, logements, hôtels et deux salles de spectacle réputées. SFL travaille depuis plusieurs années à la rénovation complète du « village », pour attirer typiquement ces boîtes. Des « services premium » ont été ajoutés au fur et à mesure, comme un restaurant interentreprises, un centre d’affaire avec auditorium. Une salle de fitness et un restaurant club doivent également ouvrir en 2020.

« C’est un quartier qui s’organise, une petite usine à elle toute seule. C’est un ensemble mixte qui évolue au fil de la vie et de la journée avec des populations qui parcourent ce lieu à différents moments », affirme Pierre-Yves Bonnaud. Du côté de Netflix, régulièrement en bras de fer avec le festival de Cannes, cette arrivée dans la capitale, semble hautement stratégique. Selon Business Immo, Netflix devrait débourser deux millions d’euros par an pour ces bureaux.

 

20 secondes de contexte

Si 20 Minutes a été autorisé à visiter les futurs locaux de Netflix a Paris, il était interdit de faire des photos à l'intérieur de ceux-ci.