Le procès des faux électeurs du 5e en février

- ©2008 20 minutes

— 

Le rendez-vous est de nouveau fixé. La 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris a décidé hier que le procès des « faux électeurs du 5e arrondissement de Paris » se tiendrait du 2 février au 4 mars. L'ancien maire de Paris, Jean Tiberi (UMP), sa femme Xavière, ainsi que neuf autres prévenus comparaissent dans ce dossier ouvert le 13 juin 1997.

Fait nouveau, la Ville de Paris a annoncé hier qu'elle se constituait partie civile. De nombreux témoignages recueillis par les enquêteurs dénoncent un système organisé d'inscriptions frauduleuses sur les listes électorales en échange de divers avantages, tels qu'une place en crèche ou encore un logement.