Le futur CDG Express doit relier la Gare de l'Est à Paris et le terminal 2 de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle.
Le futur CDG Express doit relier la Gare de l'Est à Paris et le terminal 2 de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. — A. GELEBART / 20 MINUTES

TRANSPORTS

CDG Express: La mise en service reportée à 2025 après les Jeux Olympiques

La future ligne ferroviaire doit relier Paris à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (Val-d’Oise) en 20 minutes mais elle sera livrée plus tard que prévue

C’est raté pour les Jeux Olympiques ! Prévu pour une mise en service le 31 décembre 2023, le CDG Express ne sera opérationnel qu’en 2025, a annoncé Elisabeth Borne, ministre des Transports, selon l’AFP.

La ministre évoque un « report » destiné à « limiter l’impact des travaux » pour les banlieusards. La ligne ferroviaire doit relier directement la gare de l’Est, située au Nord de Paris, au terminal 2 de l’ aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle en 20 minutes. Elle doit permettre de  désengorger le RER B, souvent bondé, et de raccourcir les temps de trajet entre la capitale et la banlieue.

Un « calendrier intenable » selon Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, s’est « félicitée » dans un communiqué de presse de cette nouvelle, évoquant un « calendrier intenable » qui risquait de « dégrader les conditions de transport de millions de voyageurs ». Elle s’était publiquement prononcée en faveur d'un report de la mise en service de la ligne en décembre dernier.

Estimé à une somme initiale de 1,8 milliard d’euros, le CDG Express devrait finalement nécessiter « quelques dizaines [de millions d’euros], une centaine au maximum » de coût supplémentaire avec le report, a précisé Elisabeth Borne en conférence de presse.

Mauvaise nouvelle pour les usagers du RER B, ce report devrait également nécessiter davantage de coupures les week-ends entre 2021 et 2023. Le CDG Express n’est pas le seul à connaître du retard : le Grand Paris Express, ce supermétro parisien, devrait lui aussi voir sa mise en service reportée alors qu’il a été épinglé par la Cour des comptes.

RER B contre CDG Express, vers une offre de transport à deux vitesses?