Ile-de-France: Amazon contraint de verser 3 millions d’euros à la ville de Brétigny-sur-Orge

DEDOMMAGEMENT Lors du dépôt du permis de construire et de préciser le type de locaux, ils n'auraient pas rempli la bonne case

R.L.

— 

Amazon va augmenter son salaire horaire minimum.
Amazon va augmenter son salaire horaire minimum. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Une erreur qui coûte. Selon les informations du Parisien, Amazon est contraint de verser trois millions d’euros à la ville de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne, au titre de la taxe d’aménagement réclamée à l’occasion de la construction, la reconstruction, l’agrandissement de bâtiments et aménagements.

Maladresse administrative

Pour faciliter l’implantation d’Amazon, un accord avait été trouvé lors de négociations menées par la société américaine avec les élus de la commune mais aussi de l’agglomération Cœur d’Essonne. La part de la taxe d’aménagement communale avait été établie à 0 euro, indique le quotidien. Mais lors du dépôt du permis de construire devant préciser le type de locaux, Amazon n’a pas rempli la même case que celle indiquée dans le délibéré pris par la ville.

Contacté par le Parisien, le groupe assure « s’acquitter des taxes locales partout où il s’installe », sans donner plus de détails.