Paris: Le «grimpeur» de la tour Eiffel a été «maîtrisé» par les autorités, réouverture dès demain du monument

INCIDENT L'homme, dont les motivations restent inconnues, a été maîtrisé par la police, ce lundi peu avant la tombée de la nuit

S.A

— 

Un homme, vêtu de noir, a escaladé la tour Eiffel en milieu d'après-midi, ce lundi.
Un homme, vêtu de noir, a escaladé la tour Eiffel en milieu d'après-midi, ce lundi. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

Qui était cet homme suspendu pendant près de six heures à la tour Eiffel ? Un mystère pour le moment. Cet individu, « maîtrisé » peu avant la tombée de la nuit, a indiqué une source policière à l’AFP. L’homme, habillé en noir avait entrepris l’escalade de la Dame de fer en milieu d’après-midi (aux alentours de 15h30).

« Le visiteur qui avait escaladé la tour Eiffel en début d’après-midi a été pris en charge par les équipes d’intervention » [les pompiers du GRIMP (Groupement de recherche et d’intervention en milieu périlleux)], a indiqué la société d’exploitation de la Tour Eiffel dans un communiqué, ajoutant que le monument rouvrira ses portes à 09h30 mardi.

« Intrusion très rare »

« À 21H30, les membres de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ont réussi à raisonner l'individu », a ajouté la société dans un communiqué. Ils sont parvenus à atteindre le grimpeur en descendant en rappel depuis le troisième étage de la tour de 324 mètres et ont négocié avec lui, appuyés par la brigade de recherche et intervention de la police (BRI), selon une source policière. Pour l’heure, ses motivations ne sont pas connues.

« Fort heureusement, ce type d'intrusion reste très rare », a souligné la société d'exploitation de la tour Eiffel (SETE) en saluant le "professionnalisme de ses collaborateurs et de tous les intervenants des forces publiques" parmi lesquelles les sapeurs-pompiers du Groupe de recherche et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP) et la BRI.

2.500 visiteurs évacués

« La présence du grimpeur », repéré par le service de communication de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE), avait entraîné l’évacuation du monument ainsi que la moitié du Champ-de-Mars. Au pied du monument, le spectacle a captivé les badauds et les centaines de touristes qui levaient le nez pour apercevoir l'individu, tandis que les « quelque 2.500 visiteurs » avaient été évacués « dans le calme et en toute sécurité », selon la SETE qui remboursera « automatiquement » les billets réservés pour lundi après-midi.