Des classes inondées après les pluies record du week-end à Paris

INTEMPERIES Quatre classes inondées et un matériel informatique hors service, les précipitations de vendredi et samedi derniers ont fait des dégâts à l’école élémentaire Tlemcen (20e arrondissement de Paris)

Juliette Desmonceaux

— 

Des enfants dans la cour d'une école élémentaire à Paris.
Des enfants dans la cour d'une école élémentaire à Paris. — A. GELEBART / 20 MINUTES
  • Des précipitations records ont été enregistrées en ce début de mois de mai en Ile-de-France. Dans la journée de vendredi, il s’est abattu l’équivalent de trois à quatre semaines de pluies dans la région.
  • L’école élémentaire Tlemcen (20e arrondissement de Paris) est régulièrement victime d’inondation selon la directrice de l’établissement qui demande que la mairie se saisisse du problème.

Des pluies torrentielles se sont abattues sur toute l’Ile-de-France ce week-end jusqu’à gagner l’intérieur… de certaines salles de classe. L’école élémentaire de la rue Tlemcen, située près du cimetière du Père-Lachaise (20e arrondissement de Paris), en a fait les frais samedi dernier.

« Quatre classes inondées, tout le matériel informatique fichu, au moins 150 livres à jeter… », énumère à 20 Minutes Malie Paupert-Burlet, directrice de l’établissement, un peu abattue. « On avait refait les faux plafonds et toute l’électricité il y a deux ans, je suis un peu colère », s’agace-t-elle.

« Au moins le quinzième dégât des eaux »

Dans la journée de vendredi, 48 millimètres de précipitations sont tombés en 24 heures à Paris. Résultat : 3 à 4 centimètres d’eau dans les salles de classe de la rue Tlemcen. Avec l’aide de plusieurs employés de la mairie, les agents d’entretien ont pompé l’eau durant le week-end. Deux classes nécessitaient encore du nettoyage ce lundi matin, mais les enfants ont pu être installés dans d’autres salles. « On s’est débrouillés et on a maintenu les cours, heureusement », raconte la directrice.

L’incident n’est pas une première, selon Malie Paupert-Burlet. « Je travaille dans cette école depuis treize ans et c’est au moins le quinzième dégât des eaux », affirme-t-elle. « Depuis des années, les chéneaux n’évacuent pas assez l’eau. Je ne sais pas s’ils sont trop petits ou abîmés, mais à cause de ça, l’eau rentre dans le faux plafond. Et cette fois, il n’a pas tenu », explique-t-elle.

Des travaux budgétés

Fatiguée de ces problèmes récurrents, elle se plaint de l’inaction de la mairie. « D’un côté, la commission technique propose des travaux, mais de l’autre côté, au niveau de la prise de décision, ça ne suit pas. On ne traite que les urgences », se plaint-elle.

Contactée par 20 Minutes, la Ville de Paris affirme qu’elle a identifié une « descente d’eau pluviale qui semblait obstruée samedi » et qui a été immédiatement débouchée. Patrick Bloche, adjoint d' Anne Hidalgo en charge de l’éducation, ajoute que le diagnostic du problème a été fait. Comme signalé par la directrice, il indique que le problème d’évacuation venait des chéneaux qui étaient « sous-dimensionnés ». « Les travaux ont été budgétés, ils seront réalisés l’été prochain », annonce-t-il.

L’école Tlemcen doit dresser une liste de l’ensemble du matériel endommagé. Les livres, cahiers, etc. abîmés seront remplacés par la Circonscription des affaires scolaires et petite enfance (CASPe).

Aucun autre établissement n’a signalé d’inondation dans ses locaux après les pluies survenues ces derniers jours, selon la mairie.