Rungis: Le dernier train de fret de fruits et légumes en passe d’être remplacé par des poids lourds

ENVIRONNEMENT Le dernier train de fret SNCF approvisionnant le marché de Rungis ne sera bientôt plus en état de fonctionner. Celui-ci risque de disparaître au profit de livraisons par camions

M.F

— 

Le train Perpignan-Rungis achemine chaque jour 1400 tonnes de fruits et légumes au cœur de la capitale. (Illustration)
Le train Perpignan-Rungis achemine chaque jour 1400 tonnes de fruits et légumes au cœur de la capitale. (Illustration) — MAISONNEUVE/SIPA

Le collectif national des cheminot(e) s PCF lance un appel à l’aide pour sauver le dernier train de fret de fruits et légumes, reliant Perpignan au marché de  Rungis. Ce train « qui achemine chaque jour 1.400 tonnes de fruits et légumes au cœur de la capitale » est en passe d’être supprimé par la SNCF alerte le collectif dans un communiqué.

« Cette décision aura pour conséquence de mettre, chaque jour, 250 poids lourds supplémentaires sur la route », estime le collectif qui met en avant l’impact sur l’environnement et les risques sanitaires. Il rappelle également qu’un poids lourd passe déjà « toutes les six secondes à la hauteur de Rungis ».

82 wagons réfrigérés vieux de 40 ans

De son côté, la SNCF invoque la vétusté des 82 wagons réfrigérés du train vieux de 40 ans. Le Parisien rapporte qu’en louer des neufs coûterait trop cher et que pour l’instant aucun accord n’a été trouvé sur un nouveau contrat. L’actuel expire le 30 juin.

Le collectif de cheminot(e) s met également en avant l’investissement de plus de 20 millions d’euros en 2008 et 2009 pour moderniser la gare de Rungis, qui « s’apprête à voir disparaître définitivement le train ».