Un homme a été filmé en train de maltraiter son chien en pleine rue, avant que celui-ci ne succombe à ses blessures. (illustration)
Un homme a été filmé en train de maltraiter son chien en pleine rue, avant que celui-ci ne succombe à ses blessures. (illustration) — PICNIC_Fotografie / Pixabay

MALTRAITANCE

Val-d'Oise: Un homme filmé en train de traîner son chien dans la rue, interpellé après l'avoir tué

Un homme âgé a été interpellé après avoir été filmé en train de violemment traîner son chien par le collier, dans une rue d’Argenteuil dans le Val-d’Oise

Une scène extrêmement choquante. Mardi 23 avril, un homme a été filmé alors qu’il tirait violemment par le collier et la gueule  son chien dans une rue d’Argenteuil, dans le Val-d’Oise. Sur les images, on peut le voir traîner au sol, le corps de l’animal inconscient ou déjà mort. En effet, lorsque la police a interpellé l’homme de 72 ans, après que les riverains l’ont signalé, le chien était déjà décédé.

L’homme est alors placé en garde à vue pour cruauté et mauvais traitements envers un animal, mais les policiers constatent rapidement qu’il souffre de « troubles psychiques », indique le parquet de Pontoise auprès de 20 Minutes. Après une expertise psychiatrique, le procureur ordonne son « hospitalisation psychiatrique immédiate sous contrainte compte tenu de son état ».

Pénalement irresponsable ?

Contrairement à ce qui a pu être indiqué dans certains articles ou sur les réseaux, l’affaire n’a pas été classée sans suite, mais est toujours en attente d’investigations complémentaires. Cependant il se pourrait qu’au regard de l’article 122-1 du code pénal l’homme ne soit pas « pénalement responsable » si « au moment des faits », « un trouble psychique ou neuropsychique » a « aboli son discernement ou le contrôle de ses actes ». Le parquet indique également que l’individu est « inconnu des services de police et de justice ».

Sur les réseaux sociaux, la vidéo partagée à de nombreuses reprises a énormément indigné les internautes et les associations de protection des animaux. La Fondation Assistance Aux Animaux ‏a annoncé sur Twitter qu’elle allait porter plainte pour cruauté.