Paris: Boules de pétanque, ballons et autres, bientôt disponibles gratuitement dans les rues

JEUX La start-up danoise OurHub, lancée en 2016, va mettre des boîtiers dans les rues de la capitale, contenant différents équipements sportifs

R.L.

— 

Des boîtiers de jeux vont être installés à Paris en septembre
Des boîtiers de jeux vont être installés à Paris en septembre — OurHub

Jouer à la pétanque c’est bien, avec des boules c’est mieux. La société OurHub, créée en 2016, va installer à partir de septembre des boîtiers dans les rues de la capitale, contenant des jeux. OurHub propose en effet un système de partage de mölkky, pétanque, ou encore de raquettes de ping-pong pour jouer dans l’espace urbain et les équipements sportifs. Un système déjà testé à Copenhague par 1.800 personnes.

« Optimiser ces espaces publics »

« Il y a souvent plein d’équipements sportifs dans les villes mais sans les petits objets nécessaires. L’idée est donc de les mettre à disposition afin d’optimiser ces espaces publics existants via une pratique davantage spontanée », détaille Caroline de Francqueville Hansen, cofondatrice de OurHub, qui y voit une démarche plus globale. « Nous nous sommes lancés dans l’économie du partage et nous voulons nous en servir comme levier pour que les gens soient davantage ensemble », ajoute-t-elle.

OurHub cherche en effet à faire redécouvrir le plaisir de rencontres spontanées dans les espaces publics et partagés, entre individus qui ne se connaissent pas nécessairement au préalable grâce à une application qui connecte les individus avec amis, voisins, voire des touristes pour un match de basket ou une partie de pétanque. Dans un premier temps, deux boîtiers seront installés en septembre dans le 13e arrondissement. D’autres pourraient suivre.

« Paris est un crash-test »

Entièrement gratuite cette location s’effectue en échange d’une caution via l’application. Caroline de Francqueville Hansen promet des objets robustes et un système pouvant résister au vandalisme. « Nos hubs (les boîtiers) sont conçus par des gens qui fabriquent aussi des coffres-forts », insiste-t-elle. « A Copenhague, ça se passe très bien, nous verrons à Paris, c’est un peu un crash-test. A terme nous aimerions que ces boîtiers deviennent des totems dans les quartiers et que ces jeux deviennent des objets sociaux », conclut-elle.

OurHub a été lauréat des quartiers de l’innovation et de l’appel à projets Faire Paris. Avec plus de 25 projets déjà accélérés depuis 2017, 6 études publiées, 16 prototypes expérimentés ou en cours d’expérimentation, une application numérique en développement et un nouveau type de promotion immobilière dont les premiers permis de construire seront engagés en 2019, Faire Paris « est un véritable laboratoire collectif de pratiques innovantes », rappelle sa maison mère, le Pavillon de l’Arsenal.