Paris: La tonte des moutons des fermes parisiennes ouverte au public

ANIMAUX Les fermes pédagogiques de Paris invitent les visiteurs à assister à une tonte de moutons. La prochaine se tient ce dimanche

M.F

— 

Les moutons des fermes à Paris sont tondus début avril et le public peut y assister depuis cette année.
Les moutons des fermes à Paris sont tondus début avril et le public peut y assister depuis cette année. — Mairie de Paris

C’est la tonte estivale. Mercredi, la ferme du parc Suzanne-Lenglen dans le 15e et celle du parc Kellermann dans le 13e arrondissement de la capitale proposaient aux visiteurs d’assister à une activité un peu spéciale : la tonte de leurs moutons. La prochaine aura lieu ce dimanche 14 avril, de 13h30 à 18 heures, à la Ferme de Paris dans le 12e.

« C’est la première fois que l’on invite le public à y assister, explique à 20 Minutes, Pénélope Komitès, adjointe à la mairie de Paris, notamment en charge de l’agriculture urbaine. J’y étais cette après-midi et tous les enfants, venus nombreux, étaient très impressionnés et surpris. C’est un bon moyen de les sensibiliser au bien-être animal. »

Une laine gênante en été

En effet, si la laine protège le mouton contre les agressions l’hiver, elle devient gênante à l’arrivée des beaux jours. « Épaisse, sale, la laine est pleine de débris de paille, de foin, de grains et de parasites et peut même moisir », indique la mairie qui fait appel à des tondeurs professionnels pour réaliser la délicate tâche.

Ces derniers expliquent en direct au public leurs gestes et leur métier. En fonction de la race, ce sont entre 2 et 5 kg de laine qui sont prélevés par bête. Le tout est ensuite recyclé sur place.

Utile pour couvrir du compost ou des parcelles

Après la tonte, des ateliers pédagogiques sont proposés. « On y explique les services écologiques que rendent ces animaux dans Paris et à quoi peut servir la laine, indique Pénélope Komitès. En tout, nous réunissons 44 kg de laine par an à Paris. Elle est utilisée à la Ferme de Paris pour les ateliers, mais aussi pour recouvrir du compost ou des parcelles afin d’en conserver l’humidité. »

La ville de Paris qui souhaite développer son réseau de ferme pédagogique au cœur de la capitale en ouvrira prochainement une au square Binet, dans le 18e. Comme pour les autres, le public pourra y découvrir moutons, poules, chèvres, brebis, dinde ou encore lapin.