Paris: Comment PNL a investi l'espace urbain avant la sortie de son album

SOCIETE Le groupe PNL s'impose sur les réseaux sociaux mais également dans les rues de la capitale

R.L.

— 

Bus ou en écoute dans un VTC, PNL est partout à Paris.
Bus ou en écoute dans un VTC, PNL est partout à Paris. — R.LESCURIEUX / 20Minutes
  • Après son titre Au DD tourné sur la tour Eiffel, le groupe PNL s'est affiché en grand sur des bus dans la capitale mais également dans les couloirs du métro.
  • L'entreprise Uber a décidé de lancer vendredi et samedi une opération avec une "option PNL" disponible dans l’application donnant la "possibilité de réserver une course gratuite " et d’y écouter le dernier album du duo.

Qu’on aime, qu’on déteste, qu’on surkiffe ou qu’on connaisse vaguement, difficile ces derniers jours de passer à côté du groupe PNL, qui a comme à son habitude soigné méticuleusement sa com'.

Une poignée de tweets et un clip Au DD, vu 35 millions de fois sur internet, ont suffi pour mettre en ébullition la planète rap et placer le duo français PNL sur la voie d’un succès retentissant avec leur nouvel album Deux frères à paraître ce vendredi. Les informations concernant leur opus autoproduit ont été données au compte-gouttes sur Internet. Et depuis quelques jours, c’est aussi dans la rue et dans le métro qu’ils s’imposent.

Bus, métro et course gratuite de VTC

Depuis peu, les bus de tourisme de la compagnie Open Tour Paris, arborent les couleurs du groupe des Tarterêts (Corbeil-Essonnes) et alors que la tour Eiffel a servi de décor pour un clip magistral. A chaque fois, difficile d’en savoir plus sur la nature et le montant des contrats passés entre les sociétés et le groupe. Mais ils sont loin d’être les seuls à servir de support de pub pour l’album.

Les affiches de Deux Frères sont désormais visibles dans les couloirs du métro et l’entreprise Uber a décidé de lancer vendredi et samedi une  opération avec une « option PNL » disponible dans l’application donnant la « possibilité de réserver une course gratuite » et d’y écouter le dernier album. Le tout dans des voitures stylisées à l’image du groupe qui sillonneront donc la capitale.

Une com' bien huilée

Le groupe ne prend la parole mais s’impose dans le crâne par petite touche. « Cette posture silencieuse les singularise et s’avère payante », analyse auprès de l’AFP Louis Hallonet, directeur du pôle musiques actuelles au Bureau Export, qui soutient le développement des artistes français à l’étranger. « D’autant qu’à chaque fois qu’ils délivrent un contenu, ils mettent la barre haut. »

« D’autres comme Prince ou Daft Punk ont eu la même stratégie. Mais aucun n’a été au bout de cette démarche qui consiste à laisser le public dans un vide communicatif comme le fait PNL. Ce silence absolu fonctionne car public et critiques projettent ce qu’ils veulent dessus », ajoute auprès de l’agence, le journaliste Olivier Cachin. Et à chaque fois, qu’on approche (même de très loin) PNL, une clause apparaît. « Ils ont fait signer des clauses à ceux qui ont travaillé sur leur clip. Rien n’a fuité », assure-t-il.