VIDEO. Yvelines: Le mur de la prison de Poissy s’effondre, «les détenus n’ont plus qu’à escalader et partir»

SÉCURITÉ Ce jeudi matin, un mur d’enceinte de la prison de Poissy s’est effondré sur 40 mètres de long alors que des travaux de renforcement y étaient effectués.

Marie de Fournas

— 

Un pan de mur de la prison de Poissy s'effondre le 28 mars 2019
Un pan de mur de la prison de Poissy s'effondre le 28 mars 2019 — Bureau CGT de la maison centrale de Poissy

Ce jeudi matin vers 11 heures, un pan entier de mur d’enceinte de la prison de Poissy dans les Yvelines s’est effondré. Le mur de 40 mètres de long est tombé sur la chaussée alors que des travaux de renforcement étaient en cours, nous indique le bureau CGT de la maison central de Poissy. Dix agents de la brigade ERIS, l’unité d’intervention de l’administration pénitentiaire spécialisée dans les situations de crise, ont été détachés sur place pour assurer la sécurité de l’établissement.

« Nous avons demandé le transfert des détenus particulièrement signalés (DPS), nous indique le bureau de la CGT. C’est une maison centrale : il y a des peines de trente ans, des perpétuités, ce ne sont pas des voleurs de poules qui sont là. Derrière ce mur, c’est directement la cour. Là, les détenus n’ont plus qu’à escalader et partir. »

« On peut voir à l’œil nu que les murs penchent »

Le syndicat souhaite que tous les murs d’enceinte soient consolidés au plus vite. « Cela fait plus de trois ans que l’on dénonce leur état. Depuis le mirador, on peut voir à l’œil nu que les murs penchent. Ils sont également fissurés, il y a des morceaux qui tombent petit à petit et certaines parties sont complètement humides, comme gorgées d’eau. » Selon eux, un nouvel effondrement de mur pourrait survenir à d’autres endroits à tout moment.

De son côté, la mairie de Poissy a indiqué que l’avenue des Ursulines était « fermée à la circulation jusqu’à nouvel ordre entre rues des Prêcheurs et Tournelle ».

La CGT nous indique que l’ensemble de la prison de Poissy est « vétuste ». « Il n’y a pas de sécurité incendie dans le bâtiment des détenus, un grand manque de personnel et des problèmes électriques dans toute la prison. » Pour l’instant, la direction de la prison n’a pas indiqué si les détenus allaient être transférés, ni dans quels délais le mur allait être réparé.