Municipales 2020 à Issy-les-Moulineaux: Logements, espaces verts, André Santini... Quels sont les enjeux de l'élection?

POLITIQUE A un an des municipales, « 20 Minutes » liste les enjeux de l’élection. A Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), on va parler de logements, d’espaces verts et du maire depuis 39 ans André Santini

M.F et R.L

— 

Illustration vide-grenier à Issy les Moulineaux.
Illustration vide-grenier à Issy les Moulineaux. — WITT/SIPA
  • Maire d’Issy-les-Moulineaux depuis 1980, André Santini, 78 ans, sera-t-il candidat à sa succession ?
  • 20 Minutes fait le point sur les enjeux et les grandes thématiques de la campagne à venir dans la ville des Hauts-de-Seine. On ne parlera pas que du maire mais aussi de logements, d’espaces verts, etc.

En 1980, André Santini (UDI) s’empare de la ville d’ Issy-les-Moulineaux et ne la lâchera pas. A 78 ans, sera-t-il candidat à sa succession ? Pour le moment rien ne filtre. Contacté, le cabinet d’André Santini n’a pas souhaité s’exprimer. Pourtant son nom est sur toutes les lèvres ce mardi matin, au marché de la ville où les habitants évoquent comme autres sujets qui compteront lors des municipales 2020: les transports, le logement ou encore les espaces verts. 20 Minutes fait le point sur les enjeux et les grandes thématiques de la campagne à venir.

Transports

Stations de métro, tramway, gare RER… Issy-les-Moulineaux est une des villes les mieux maillées d’Ile-de-France. Les deux futures stations (gare de Clamart-Vanves-Issy Fort et gare Léon-Blum) renforceront ce maillage dès 2025. L’extension de la ligne 12 du métro en limite d’Issy-les-Moulineaux et Meudon est actuellement à l’étude mais pourrait ne pas trouver le financement nécessaire. « Il manque peut-être des liaisons entre le métro et la gare RER », déplore Patrick, 62 ans, qui habite depuis 40 ans dans la commune des Hauts-de-Seine.

Espaces verts

« J’aimerais qu’il y ait un peu moins de bureaux et plus d’espaces verts, de jardins. Il y a trop de béton ici », affirme Sophie qui habite depuis 10 ans à Issy-les-Moulineaux. La population de la ville dépassera prochainement les 70.000 habitants, plus des dizaines de milliers qui viennent uniquement y travailler. La commune abrite de nombreuses entreprises. « Le moment n’est-il pas venu de ralentir la densification, de redonner de l’oxygène à la population pour qu’elle profite encore mieux des atouts et des services de la ville ? », questionne Jean-Marc Szmaragd, conseiller municipal membre du Groupe d’Issy Demain, ex-adjoint et désormais opposant au maire.

Logements

« Beaucoup d’immeubles ont été rénovés avec dans le même temps une chasse aux marchands de sommeil », se réjouit Claude qui habite depuis 12 ans, Issy-les-Moulineaux. Les nouveaux immeubles de logements affichent des prix autour de 10.000 euros par m2. Certains prônent davantage de mixité dans le parc immobilier.

Commerces

Selon Jean-Marc Szmaragd, « la commune souffre d’un manque de commerces de proximité. Et il n’y a aujourd’hui pas moins de quatre commerces vides dans un périmètre de 100 mètres autour du métro Mairie d’Issy. La qualité des commerçants sur les marchés d’approvisionnement ne répond que partiellement aux souhaits des habitants. C’est un point faible de la ville, surtout comparée à Boulogne-Billancourt ou à Clamart ».

Fusion

Un temps évoqué, le projet de fusion avec Boulogne-Billancourt n’est plus à l’ordre du jour. « Une fusion entre les huit communes du territoire GPSO [communauté d’agglomération  Grand Paris Seine Ouest] apparaît difficile à réaliser, l’harmonisation des taux de fiscalité rendant difficile une telle opération, même lissée sur une période de dix ans », analyse Jean-Marc Szmaragd.

André Santini

« Il va peut-être arrêter mais il faut que quelqu’un continue son boulot », explique l’Isséen Patrick. « Il est temps qu’il prenne sa retraite », abonde Claude qui habite dans la ville depuis douze ans. L’homme politique n’est plus à l’heure des promesses mais du bilan, qu’il continuera de défendre. Les opposants eux y voient une fenêtre de tir. « André Santini a été un grand maire de la ville d’Issy-les-Moulineaux. Il faut maintenant préparer le futur, donner à la ville une nouvelle impulsion, ouvrir une nouvelle séquence pour les 40 ans à venir. Il faudra privilégier la qualité de vie et le bien-être quotidien de nos concitoyens et de tous ceux qui travaillent sur le territoire de la ville », indique Jean-Marc Szmaragd.