Mort d’Adama Traoré: Les juges n’annoncent pas de poursuites, la famille présente une contre expertise médicale

JUSTICE Les juges d'instruction en charge de l'enquête sur la mort d'Adama Traoré ont clos leurs investigations sans avoir prononcé de mise en examen

20 Minutes avec AFP

— 

Plusieurs milliers de personnes manifestent pour Adama Traoré
Plusieurs milliers de personnes manifestent pour Adama Traoré — Lise Bollot, Esther Delord AFPTV

Pas de poursuite. Les juges d’instruction parisiens chargés de l’enquête sur la mort d’Adama Traoré ont clos leurs investigations mi-décembre sans avoir prononcé de mise en examen, a-t-on appris ce mardi de sources concordantes. Le jeune homme noir était décédé lors de son interpellation en juillet 2016.

Cette décision laisse craindre aux parties civiles que l’enquête sur le décès d’Adama Traoré, qui avait été érigé en symbole des violences policières, se solde par un non-lieu, aucune personne n’étant poursuivie dans ce dossier.

Cependant, un rapport médical réalisé à la demande de la famille d'Adama Traoré contredit radicalement les conclusions de l'enquête sur la mort du jeune homme lors de son interpellation en juillet 2016, jusqu'ici attribuée à son état de santé antérieur, a appris mardi l'AFP de source proche du dossier. Cette expertise de quatre professeurs des hôpitaux de Paris a été transmise lundi aux juges d'instruction.