Parité: En Ile-de-France, seulement un maire sur cinq est une femme selon l'Insee

POLITIQUE Si les conseils municipaux d’Ile-de-France comptent presque autant de femmes que d’hommes, peu de femmes accèdent à la fonction de maire rapporte une étude de l’Insee ce jeudi.

M.F

— 

En Ile-de-France un maire sur cinq est une femmes.
En Ile-de-France un maire sur cinq est une femmes. — ALLILI MOURAD/SIPA

Selon une étude Insee paru ce jeudi, un maire sur cinq en Ile-de-France est une femme. Une proportion qui ne varie quasiment pas en fonction des tailles des communes. Ce chiffre assez faible reste cependant au-dessus de la moyenne nationale : seulement 16,7 % des maires sont des femmes en France.

« Ceci peut s’expliquer en partie par la structure de la population active francilienne : davantage de femmes occupent des postes à responsabilités par rapport aux régions de province », explique l’étude. C’est dans les départements franciliens des Yvelines et de la Seine-et-Marne que la présence de femmes maires est la plus faible (respectivement 18,4 % et 18,5 %).

Parité presque respectée dans les conseils municipaux

En matière de parité, l’Ile-de-France fait cependant figure de bon élève au niveau de ces conseils municipaux. En 2014, la part des femmes y atteignait les 45 %. Il s’agit de la plus haute proportion des régions de métropole.

Ces chiffres sont dus à la loi sur la parité entrée en vigueur lors des municipales 2014 et imposant une part égale d’hommes et de femmes sur les listes électorales. Cette loi s’applique dans les communes de 1 000 habitants ou plus. Or en Ile-de-France, 56,6 % des communes comptent 1 000 habitants ou plus, contre 27,7 % en France.