Municipales à Paris: Rachida Dati dans les starting-blocks pour affronter Anne Hidalgo

POLITIQUE « A Paris, il est urgent de changer de politique et je proposerai de le faire. Je m'y engagerai sans hésitation », a-t-elle déclaré

R.L.

— 

Rachida Dati en février 2018.
Rachida Dati en février 2018. — IBO/SIPA

Elle préfère donc Paris à Strasbourg et Bruxelles. Rachida Dati a annoncé mardi qu’elle renonçait à un nouveau mandat au Parlement européen, expliquant réfléchir « très sérieusement » à une candidature aux municipales dans la capitale.

« J’ai décidé de renoncer à briguer un nouveau mandat de députée européenne. Car la politique, ce sont des choix parmi ses combats. Et aujourd’hui mon choix, c’est Paris », explique au Figaro l’ancienne Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy (2007-2009).

La droite divisée

« J’ai très envie d’être candidate à la mairie de Paris », a-t-elle répété sur RTL ce mercredi. « Aujourd’hui, les Parisiens ne sont pas satisfaits de leur vie. Je pense qu’une alternative est possible. La droite et le centre peuvent gagner. Il n’y a pas de raison que je ne m’engage pas dans ce combat », a-t-elle ajouté. Une annonce qui divise.

L’ancien sénateur (UDI) Yves Pozzo di Borgo, qui siège avec elle au conseil du 7e arrondissement estime auprès du Monde qu'« elle peut faire gagner des voix à la droite dans les quartiers de l’Est ». « Elle n’a pas d’équipe aujourd’hui. Elle ne peut pas y aller si elle n’est pas soutenue », jugeait il y a peu un cadre du parti auprès de 20 Minutes. « Il faudrait déjà qu’elle vienne aux séances du Conseil de Paris », persiflaient aussi plusieurs élus auprès du Parisien.

La commission d’investiture LR programmée à l’automne prochain devra décider du ou des candidat(e)s. Qui est pressenti ? « Ce n’est pas mon sujet. On n’en est pas encore là. Il faut être calme et serein mais on peut porter une candidature d’ouverture et c’est ce qui permettra de sortir d’un mode de gouvernance qui est rejeté par les Parisiens » affirmait en début de semaine, auprès de 20 Minutes Florence Berthout.