Wouah! Il dessine la France avec son GPS en marchant dans Paris

INSOLITE Un jeune Rennais a sillonné les rues de Paris en mode « GPS drawing ». Une technique qui lui a permis de dessiner une carte de France presque parfaite

Mathieu Marin

— 

Nicolas Verdès a réalisé 34 kilomètres de marche dans la capitale pour former la France sur l'application STRAVA.
Nicolas Verdès a réalisé 34 kilomètres de marche dans la capitale pour former la France sur l'application STRAVA. — Nicolas Verdès
  • Pour réaliser sa carte de France dans les rues de la capitale, Nicolas Verdès a marché 34 km. Ce qui lui a permis de visiter des quartiers touristiques de Paris mais également des coins méconnus.
  • Le dessinateur via GPS a profité de cette sortie pour préparer les 80 km de l’Ecotrail de Paris. Il a l’idée de faire un nouveau dessin avec son GPS.

Un sportif en quête de défis. Le Breton Nicolas Verdès s’est lancé un objectif assez insolite : marcher 34 kilomètres dans Paris pour réaliser une carte de France à travers les rues de la capitale. Une initiative insolite rendue possible avec l'application Strava et son tracker GPS qui permet de tracer un parcours. Un exploit tendance ces dernières semaines chez les sportifs qui a désormais un nom, le «GPS drawing». Une technique de dessin qui consiste à créer des illustrations à grande échelle grâce à la technologie du système de positionnement global.

Le jeune homme, originaire de Rennes, a d’abord tracé le parcours sur ordinateur avant de se lancer à l’assaut des moindres recoins de la capitale. « Cela n’a pas été facile car il faut tenir compte des sens de circulation, du trafic, des feux de signalisation. Parfois, il fallait revenir sur nos pas pour bien réaliser la forme du pays tout entier », raconte à 20 Minutes Nicolas Verdès.

Le «GPS drawing» vu de l'application Strava.
Le «GPS drawing» vu de l'application Strava. - Nicolas Verdès

Une carte de Bretagne en préparation

Environ 7h30 de marche auront été nécessaires pour effectuer cette excursion. « Le départ a eu lieu rue de Varennes, cela a même permis de faire du tourisme puisque nous passons dans les lieux emblématiques à l’instar de Pigalle, la Seine, la tour Eiffel au loin mais aussi un Paris plus méconnu. » Un défi qu'il a réalisé avec son amie Olivia. Et si ce défi peut prêter à sourire, l’initiative prône un véritable message. « Faire de la marche, c’est important dans la vie de tous les jours. Je me suis rendu compte que lorsque je viens à Paris, je fais tout à pied alors que chez moi, je suis capable de prendre la voiture pour aller faire deux courses dans la grande surface située à 500 mètres de chez moi. »

Nicolas Verdès a accompli son objectif en compagnie d'une amie.
Nicolas Verdès a accompli son objectif en compagnie d'une amie. - Nicolas Verdès

Un défi inspiré d’une nouvelle tendance qui se profile sur les réseaux sociaux. A tel point que les sportifs deviennent adeptes du « GPS drawing ». La triathlète Marine Leleu avait dessiné un requin au GPS dans Paris en octobre dernier. Un cycliste nantais avait lui effectué, en novembre, pas moins de 29 kilomètres à vélo pour représenter un éléphant dans la Cité des ducs.

Une balade dans Paris qui a déjà donné l’idée d’un nouvel objectif à Nicolas Verdès : réaliser 32 kilomètres dans les prochains jours pour dessiner la carte de Bretagne. Sa région de cœur. « Ce sera une petite sortie pour préparer les 80 kilomètres de l'Ecotrail de Paris, mi-mars. »