Essonne: La cagnotte lancée par la ville de Linas pour financer une statue de Johnny à 100.000 euros est un fail

OUI MAIS NON Il y a une semaine, le maire de Linas dans l’Essonne a lancé une cagnotte Leetchi pour offrir à la ville une statue de Johnny Hallyday à 100.000 euros. Résultat : des critiques sur les réseaux sociaux et seulement 50 euros rassemblés

Marie de Fournas

— 

Johnny Hallyday lors du rassemblement de Harley Davidson a Paris. FRANCE - 14/05/1990
Johnny Hallyday lors du rassemblement de Harley Davidson a Paris. FRANCE - 14/05/1990 — STEVENS FREDERIC/SIPA
  • Pour installer une statue de Johnny Hallyday dans sa ville, le maire de Linas a fait appel à des donateurs espérant récolter 100.000 euros.
  • Le projet a suscité de vives critiques sur les réseaux et du côté de l’opposition.
  • En une semaine, seulement 50 euros ont été récoltés. Il reste un peu plus de 70 jours pour atteindre l’objectif…

C’est ce qu’on appelle un échec. Le 6 février dernier, la mairie de Linas dans l’Essonne, a lancé une cagnotte Leetchi afin de financer la réalisation et l’installation dans la ville, d’une statue de Johnny Hallyday. Sur Twitter, François Pelletant, le maire à l’initiative du projet, évoque « un cadeau pour les Linois et les donateurs ». Un « cadeau » à 100.000 euros qui, à défaut d’enthousiasmer des donateurs, a suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux et du côté de l’opposition.

« Il y a bien d’autres problèmes à Linas à traiter en priorité je pense », « pourquoi pas une cagnotte pour les gens qui n’arrivent pas à finir le mois ? », « pensez davantage aux SDF aux Restos du cœur ou autres organismes de secours. Ils en ont beaucoup plus besoin des cagnottes », peut-on lire parmis les très nombreux commentaires Facebook et Twitter. Outre ces internautes qui promettent de ne rien donner, certains s’interrogent sur le lien entre la rock star et la petite ville du 91.

Un certain « Jeff Tuche » a donné 0.01 euros

Sur Leetchi, la ville de Linas explique que la Mairie de Paris « rechigne à installer sur son territoire » cette statue monumentale à l’effigie de l’artiste réalisée par l’artiste russe Alexey Blagovestnov. « Fort du passé sportif de Johnny Hallyday sur l’autodrome de Linas-Montlhéry », Linas se propose donc d’accueillir l’œuvre de 4 mètres de long et de 2 mètres de haut. La mairie indique également qu’elle offrira aux donateurs les plus généreux « une photo ou un poster collector numéroté de Johnny à l’Autodrome ».

Des arguments qui ne semblent pas vraiment convaincre puisque en une semaine, seulement 50 euros ont été récoltés via quatre donateurs. Et encore… L’un d’eux est un certain « Jeff Tuche » qui a donné 0,01 euros. Même s’il reste encore 76 jours pour faire des dons, l’objectif semble difficile à atteindre.

Un caprice pour l’opposition

Du côté de l’opposition, c’est également la stupéfaction qui domine. « François Pelletant a décidé cela tout seul, sans aviser au préalable le conseil municipal et les habitants, affirme au Parisien le conseiller municipal d’opposition, Christian Lardière. C’est un enfant gâté qui a trouvé un nouveau jouet et il le veut absolument. »

Rien à voir, mais la mairie précise dans le descriptif de la cagnotte Leetchi que la statue de Johnny sur sa moto serait inspirée « de la descente de la croix de Caravage au Vatican ». On pose ça là.