Sueurs froides dans le Val-d'Oise

Carole Bianchi - ©2008 20 minutes

— 

Un choix... élémentaire. Il y a quatre ans, les éditions du Valhermeil, fondées à Auvers-sur-Oise et spécialisées dans la découverte du Val-d'Oise, cherchaient à renouveler leur clientèle. Le polar, en vogue, était une opportunité à saisir. « Nous voulions faire découvrir le département d'une façon originale. Plusieurs auteurs résidant dans le Val-d'Oise ont été séduits par l'idée », assure l'éditeur, aujourd'hui basé à Cergy-Pontoise. Argenteuil, Bezons, Eragny sont désormais devenus les lieux d'intrigue de seize romans noirs disponibles sur www.corlet-editions.fr à 10 euros pièce dans la collection « Qui ? » En voici une petite sélection pour les vacances.

Faits d'hiver à Mon-tigny (252 p.)

Le polar dans le polar. A l'espace Léonard-de-Vinci, à Montigny-les-Cormeilles, le salon du polar vire au cauchemar. Un à un, les invités d'honneur tombent comme des mouches. Ils sont éliminés au milieu de la foule venue pour l'événement. Une jeune journaliste du Val-d'Oise hebdo, qui couvre le salon, se retrouve au coeur de l'enquête qui ressemble à un règlement de comptes dans le milieu du roman noir décrit avec tact par Marie-Claude Devois.

Chefs-d'oeuvre meurtriers (278 p.)

Entre Eragny, Argen-teuil, Saint-Ouen-l'Aumône, Auvers-sur-Oise, le commissaire Jean Lambrosi enquête sur deux braqueurs audacieux qui viennent de dérober le tableau de Van Gogh le plus cher au monde. Mais le fin limier n'est pas vraiment le seul sur le coup. Un gang de Japonais souhaite également la tête des braqueurs en cavale. Pascal Candia, qui en est à son deuxième polar pour l'éditeur du Val-d'Oise, signe un roman au rythme haletant.

Atout coeurs en Val-d'Oise (186 p.)

Le milieu médical français ne pouvait pas échapper pendant longtemps à ce phénomène bien connu à l'étranger. Jean Perney s'en ai saisi avec brio. Quatre chirurgiens, opérant dans une clinique huppée du 95, ont établi un trafic qui rapporte énormément d'argent. Ils greffent chez des personnes âgées aisées des coeurs prélevés sur de jeunes gens décédés accidentellement. Mais certains médecins de l'équipe du Dr Carlier ne vont pas tarder à mourir à leur tour.

Clap code 95 (294 p.)

C'est la quatrième enquête pour le commissaire Chimay né de l'imagination de Roland Sadaume. Sur le tournage De Vlaki Code, inspiré de Da Vinci Code, qui se déroule dans une abbaye valdoisienne, quelqu'un s'acharne contre le film.