Paris: «Big bang» dans les transports, périphérique piéton pour une nuit… Que réserve Anne Hidalgo pour 2019?

POLITIQUE Ce jeudi, la maire de Paris, Anne Hidalgo a présenté ses vœux et le cap pour l’année 2019…

Romain Lescurieux

— 

La maire de Paris, Anne Hidalgo. (illustration)
La maire de Paris, Anne Hidalgo. (illustration) — STEPHANE ALLAMAN/SIPA
  • Anne Hidalgo a notamment annoncé la gratuité des transports pour les enfants dès le 1er septembre.
  • 20 Minutes revient sur son plan de bataille pour l'année 2019, dernière ligne droite avant les municipales. 

« Je vais vous faire une confidence, lorsque je me suis lancée dans cette bataille [pour la justice climatique], on m’a dit que j’allais perdre. Mais j’ai pris ce risque, parce que dans un monde incertain, où le temps s’est accéléré, où les défis sont vertigineux, le renoncement est une impasse », a affirmé ce jeudi, la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de ses vœux aux élus du Conseil de Paris.

A cette occasion et à plus d’un an des élections municipales, elle a détaillé son plan de bataille pour cette année 2019. Gratuité des transports pour les enfants au 1er septembre, nouvelles zones piétonnes un dimanche par mois, ouverture du périphérique aux piétons le temps de la Nuit blanche, halte pour les sans-abri dans chaque mairie d’arrondissement… 20 Minutes revient sur les annonces phares de la maire de Paris.

Transports

« A la suite du rapport que j’ai demandé sur la gratuité des transports, j’ai pris la décision avec ma majorité de procéder à un véritable “big bang” de la tarification des transports dans le Grand Paris », a déclaré Anne Hidalgo. Ainsi, en septembre 2019, les transports seront gratuits pour les Parisiens et Parisiennes de moins de 11 ans, la gratuité mise en place pour les majeurs en situation de handicap sera étendue aux mineurs « pour réparer cette injustice sociale ». De plus, dès la rentrée, la carte Imagine R sera remboursée à hauteur de 50 % pour les collégiens et les lycéens. Enfin, l’abonnement Vélib' sera gratuit pour les jeunes de 14 à 18 ans.

Anne Hidalgo a également annoncé vouloir continuer à faire toujours plus de place au vélo, avec la mise en service de nouvelles pistes cyclable. Le prolongement du tramway T3 jusqu’à la porte Dauphine se poursuit afin de « boucler la boucle ».

Piétonnisation

« Les berges de Seine, le succès de la Journée sans voiture et de piétonnisation des quatre premiers arrondissements un week-end par mois nous encourage à aller encore plus loin dans l’opération Paris respire », a-t-elle dit. Ainsi, de nouvelles zones « libérées de la circulation automobile » seront ouvertes un dimanche par mois. Une partie du périphérique sera lui piéton le temps de la prochaine Nuit blanche. Enfin, une « rue aux enfants » sans circulation automobile, sera créée dans chaque arrondissement.

« Dès cette année, les places redeviendront des points de rencontre », a également souligné la maire de Paris. Après leur réaménagement et la diminution de la circulation,sept grandes places parisiennes (Bastille, Nation, place des Fêtes, Gambetta, Madeleine, Panthéon, place d'Italie) vont être davantage rendues aux piétons à la fin de l’année.

Logements

Paris « fêtera » fin janvier la construction du 100.000e logement social depuis 2001. « Je pense aux classes moyennes, pour lesquelles nous rétablirons l’encadrement des loyers », a affirmé la maire de Paris. Et de préciser : « Pour permettre aux familles parisiennes d’accéder à la propriété, je proposerai dès cette année de dissocier les prix du foncier de ceux du bâti. » Du côté du sujet des plateformes locatives (Airbnb, etc.), Anne Hidalgo a promis avec son équipe d’assigner en justice celles qui n’acceptent pas d’appliquer la limite actuelle des 120 jours par an et par appartement.

Solidarité

Dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 février 2019, la Ville de Paris organisera la deuxième édition de la Nuit de la Solidarité, décompte de nuit des personnes sans-abri. La finalité de cette démarche est de mieux connaître la situation de ces personnes, ainsi que leurs besoins. Au-delà de cette initiative, la Ville veut s’engager davantage en ouvrant dans chaque mairie d’arrondissement une halte pour celles et ceux qui n’ont pas d’abri. Et ce, sur le modèle de celle ouverte toute l’année à l’Hôtel de Ville.

Culture

Sur cette thématique, « l’année 2019 s’articulera autour d’un moment fondateur : les 75 ans de la libération de Paris, qui fera l’objet d’un cycle d’événements culturels et de mémoire pour tous. L’ouverture du nouveau musée de la Libération de Paris [musée Jean-Moulin] sera un temps fort de l’année. A noter que plusieurs établissements vont rouvrir leurs portes cette année : le musée Carnavalet, le musée d’Art moderne et le Théâtre du Châtelet.