Paris: Un street artist réalise une fresque de «La Liberté guidant le peuple» de Delacroix version «gilets jaunes»

STREET ART Un artiste a réalisé une fresque géante sur un mur du 19e arrondissement de Paris : une réinterprétation à la sauce « gilets jaunes » du célèbre tableau de Delacroix « La Liberté guidant le peuple »…

M.F

— 

Fresque du street artist  PBoy.
Fresque du street artist PBoy. — Pboy

Les pistolets remplacés par des pavés et les vestons par des gilets jaunes. Une nouvelle œuvre très en phase avec l’actualité de ces derniers mois a fait son apparition sur un mur du 19e arrondissement à Paris. Le street artist Pascal Boyart a réalisé une fresque représentant « La Liberté guidant le peuple » de Delacroix, mais version « gilets jaunes ».

Les révolutionnaires ont délaissé leurs fusils et pistolets pour des bâtons et des pavés. Quant à la femme, allégorie de la liberté, elle a gardé son drapeau français, son bonnet phrygien, mais perdu ses muscles, ses poils sous les aisselles ainsi que ses seins, cachés par une sorte de crop top. Surtout pour « une raison de composition et de point d’accroche », confie l’artiste à 20 Minutes. D’autres détails, comme l’œil en sang de la femme au sol, font directement référence aux blessés des manifestations.

Une réinterprétation courante

La réinterprétation du tableau de Delacroix version « gilets jaunes » avait déjà été largement faite par des internautes sur les réseaux.

Petit bonus avec cette immense fresque : une énigme serait cachée dans l’œuvre. La déchiffrer donnerait la clé pour empocher l’équivalent de 1.000 euros en bitcoins. Une récompense offerte « à l’occasion des 10 ans du premier bloc de la blockchain Bitcoin ». Le lien entre la dimension très politique de la fresque et cet anniversaire nous a paru assez « brumeux », mais Pascal Boyart nous a affirmé que la réponse était dans l’énigme (que pour l’instant personne n’a déchiffrée).