Val-de-Marne: Les «gilets jaunes» et les chauffeurs de VTC filtrent les camions étrangers à Rungis

BLOCAGE Une trentaine de « gilets jaunes » et des chauffeurs de VTC filtrent les entrées du marché de Rungis. Ils ne laissent entrer que des camions français…

M.M

— 

Les "gilets jaunes" et les chauffeurs de VTC filtrent les accès au marché de Rungis. Un mouvement reconductible.
Les "gilets jaunes" et les chauffeurs de VTC filtrent les accès au marché de Rungis. Un mouvement reconductible. — MEUNIER AURELIEN/SIPA

L’événement était annoncé sur Facebook depuis quelques jours. Les  «gilets jaunes» et les chauffeurs de VTC ont instauré un barrage filtrant aux portes du marché de Rungis ( Val-de-Marne), ce matin aux alentours de 5h30. Ils disent vouloir « faire plier le gouvernement sur les revendications des gilets jaunes en bloquant le poumon économique européen », rapporte Le Parisien. Des chauffeurs qui dénoncent la hausse des taxes comme les « gilets jaunes ».

Une action qui vise à paralyser l’économie du plus grand marché européen de l’agroalimentaire à seulement quelques jours de Noël. Un lieu qui alimente au quotidien près de 18 millions de personnes.

Un mouvement reconductible

Ce lundi, seuls les camions français pouvaient passer. Les véhicules portant des plaques étrangères étant filtrés. Les manifestants souhaitent renouveler l’opération jusqu’au 25 décembre et présentent l’action comme un « combat final ».

Déjà fortement impacté par le mouvement des « gilets jaunes » depuis un mois, le marché de Rungis a annoncé dans sa dernière lettre hebdomadaire que « les mouvements sociaux ont déjà eu une incidence non négligeable sur l’activité commerciale et sur le rythme des apports ». Une perte de chiffre d’affaires considérable notamment dans les secteurs de la volaille ou du poisson.

Des centaines de manifestants gênent l'accès au marché de Rungis