Paris: La crèche Chaptal change de direction, un collectif de parents se mobilise contre la mairie

COLERE La mairie de Paris a décidé d’attribuer la gestion de la crèche Chaptal (9e arrondissement) à une nouvelle entreprise, qui ne fait pas l’unanimité chez les parents…

Lucie Bras

— 

Image d'illustration d'un enfant à la crèche.
Image d'illustration d'un enfant à la crèche. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA
  • La mairie de Paris a choisi un nouveau gestionnaire pour la crèche de la rue Chaptal dans le 9e arrondissement.
  • La nouvelle entreprise doit prendre les rênes de la crèche le 28 janvier, en plein milieu de l’année.
  • En colère, les parents se mobilisent au sein d’un collectif pour faire repousser cette décision.

L’inquiétude s’est invitée chez les parents des enfants inscrits à la crèche Chaptal dans le 9e arrondissement de Paris. Ils critiquent la décision de la Ville de nommer une nouvelle équipe à la tête de l’établissement. « Du jour au lendemain, on a reçu un courrier de la mairie nous informant d’un changement d’équipe pour le 28 janvier. » Virginie Pain n’en revient toujours pas.

Cette mère d’un enfant placé à la crèche Chaptal a pris la tête d’un collectif de parents en colère. Alors que l’établissement était géré par la Fondation Croix Saint-Simon depuis 2008, la mairie de Paris a décidé d’en attribuer la gestion au groupe People & Baby au terme d’un appel d’offres. Une décision effective dès le 28 janvier, avec un changement de 75 % des effectifs dès cette date.

Soutien de la mairie du 9e arrondissement

Une décision « incompréhensible » pour les parents des 26 enfants dont s’occupe la Fondation rue Chaptal. « C’est catastrophique. Ça s’est fait au mépris total des enfants. Tout changer en cours d’année, ça n’existe nulle part. Les enfants ont déjà besoin de plusieurs semaines d’adaptation pour s’habituer », explique Virginie Pain. Les parents s’inquiètent également des mauvaises critiques qu’ils ont lues sur le nouveau gestionnaire. Si une annulation de la décision paraît peu probable, ils demandent a minima un décalage de la passation au mois de septembre 2019. Les parents auront ainsi le choix de retirer leurs enfants de la crèche. « En cours d’année, c’est impossible d’obtenir une place ailleurs », se désole Virginie Pain.

Dans leur démarche, les parents ont obtenu le soutien de la maire du 9e arrondissement de Paris, Delphine Bürkli. Dans une lettre adressée à la mairie de Paris datée du 10 décembre, elle demande une période de « tuilage » entre les nouveaux personnels et les sortants, pour la « sérénité » des enfants et des parents. La mairie a indiqué que l’offre de People & Baby répondait à un cahier des charges précis sur le développement durable et l’alimentation des enfants mais ne souhaite pas s’exprimer davantage sur le sujet. Une réunion doit avoir lieu ce lundi entre les parents et la nouvelle direction de la crèche. Contacté par 20 Minutes, People & Baby n’a pas encore répondu à nos sollicitations ni la direction actuelle de la crèche.