Paris: Les acheteurs de cigarettes de contrebande pourront bientôt être verbalisés

VENTE A LA SAUVETTE Le montant de la contravention devrait être rapidement fixé par le conseil d’Etat…

S.P.

— 

Un mégot de cigarette jeté par terre.
Un mégot de cigarette jeté par terre. — Smaragd/Pixabay

Même tarif pour les vendeurs et les acheteurs. Vendredi dernier, la députée LREM, Elise Fajgeles, a proposé à l’Assemblée nationale un amendement visant à verbaliser les acheteurs de cigarettes de contrebande, relate Le Parisien. Selon l’élue, cette disposition vise à responsabiliser ceux qui « contribuent à entretenir les réseaux criminels ». Une contravention de 2e classe, dont le montant s’élèvera à 150 euros maximum, devrait être rapidement fixée par le Conseil d’Etat.

Dans le quartier de Barbès-La Chapelle, ce type de trafic est particulièrement important. Selon le quotidien, la préfecture assure avoir procédé à 700 interpellations de vendeurs à la sauvette depuis le mois de janvier. La moitié aurait débouché sur des gardes à vue.