Aubervilliers: Une marche en hommage à Marie, tuée chez elle à coups de couteau

VIOLENCES L’ancien compagnon de la jeune femme est soupçonné de l’avoir tuée…

F.F.
— 
La marche contre les violences sexistes et sexuelles contre les femmes a rassemblé 12.000 personnes à Paris, le 24 novembre 2018, d'après la préfecture.
La marche contre les violences sexistes et sexuelles contre les femmes a rassemblé 12.000 personnes à Paris, le 24 novembre 2018, d'après la préfecture. — AFP

Elle avait 28 ans et laisse derrière elle cinq enfants âgés de 10 mois à 8 ans. Les habitants d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) marcheront silencieusement ce dimanche après-midi en hommage à Marie de Barros, tuée à coups de couteau à son domicile, le 15 novembre dernier, pour la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Ce jour-là, Marie est retrouvée la carotide tranchée par sa fille de 8 ans, sur le palier de leur appartement. Le père de trois de ses enfants, toujours en fuite actuellement, est fortement soupçonné du meurtre. Le parquet de Bobigny avait immédiatement appliqué le protocole dit « féminicide », une procédure mise en place lors de violences faites aux femmes (homicide ou tentative d’homicide d’une particulière gravité) en Seine-Saint-Denis depuis 2016.

Ce protocole permet une prise en charge spécifique des enfants de victimes. « Avec notamment une évaluation immédiate de leur état au service pédo-psychiatrique de l’hôpital Robert-Ballanger », a indiqué le parquet à l’AFP.