Huit nouvelles stations de tramway inaugurées samedi dans la capitale

TRANSPORT Désormais le tram T3b reliera la Porte de la Chapelle à la Porte d'Asnières. Une extension vers la Porte Dauphine est d'ores et déjà à l'étude...

Floréal Hernandez

— 

Samedi, le tronçon du tram T3b Porte de la Chapelle-Porte d'Asnières doit être inauguré. Huit nouvelles stations et 4,3 km de lignes vont être mis en service.
Samedi, le tronçon du tram T3b Porte de la Chapelle-Porte d'Asnières doit être inauguré. Huit nouvelles stations et 4,3 km de lignes vont être mis en service. — Denis Sutton / RATP

Huit nouvelles stations de tram à Paris. Ce samedi, est mis en service le prolongement de la ligne T3b entre le Porte de la Chapelle et la Porte d’Asnières. Cette extension de 4,3 km devrait accueillir 90.000 passagers supplémentaires par jour, portant le nombre de voyageurs entre la Porte de Vincennes et la Porte d’Asnières à 220.000 par jour. Et sur l’ensemble de la ligne T3 – du Pont du Garigliano à la Porte d’Asnières – à 500.000 voyageurs quotidiens. « Ça en fera la première ligne de France [en termes de passagers] », annonce la RATP.

Cette extension de la ligne va être doublée d’une diminution d’attente entre deux tramways aux heures de pointe. Il y aura désormais une rame​ toutes les 4 minutes, contre 5 précédemment (toutes les 8 minutes hors heures de pointe). Pour renforcer l’offre sur la ligne, 14 nouvelles rames financées par Ile-de-France Mobilités pour 48 millions d’euros ont été livrées et 80 conducteurs ont été recrutés.

Ce sont 211 millions d’euros qui ont été nécessaires à l’extension de la T3b financée à 60 % par la ville de Paris, 28 % par la région Ile-de-France et 12 % par l’Etat. Les études de prolongement vers la Porte Dauphine – 3,2 km supplémentaires avec 7 stations – sont engagées. Le temps de parcours entre la Porte d’Asnières et la Porte Dauphine est estimé à 12 minutes.

A terme, le PC3 est amené à disparaître.