Paris: Plus de 1.000 places de parking à 75 euros par mois aux portes de la capitale

STATIONNEMENT Au 1er décembre, 1.200 places de parking supplémentaires seront accessibles pour les automobilistes franciliens qui doivent accéder à Paris…

F.H. avec AFP

— 

Un parking sous terrain. (Illustration)
Un parking sous terrain. (Illustration) — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Ils vont laisser leur voiture aux portes de Paris. Pour favoriser « les trajets en transport en commun, plus rapides et moins polluants », les automobilistes franciliens pourront au 1er décembre accéder à 1.200 places supplémentaires de parking aux portes de Paris. Pour en bénéficier, il faudra payer un abonnement mensuel de 75 euros.

Cet abonnement est « équivalent » au prix de « deux jours de stationnement en parking souterrain », selon la mairie de Paris, qui précise que le dispositif est ouvert aux Franciliens « qui s’engagent à terminer leur trajet en transports en commun » et qui possèdent une carte Navigo en cours de validité.

Le conducteur ne pourra entrer et sortir du parking qu’une fois par jour

Le dispositif ne s’applique que pour des « trajets quotidiens domicile-travail », entre 5h30 et 23h59, ainsi le conducteur ne pourra entrer et sortir du parking qu’une fois par jour. Le domicile du bénéficiaire et son lieu de travail « ne doivent pas se situer à proximité du parc de stationnement », est-il précisé.

Dans un premier temps, les conducteurs devront souscrire à un abonnement et détenir une carte spécifique mais d’ici au printemps, ils pourront se rendre dans un parking en utilisant leur carte Navigo.

Les places de parking se trouvent :

  • porte de Saint-Cloud (150 places)
  • Foch (150 places)
  • porte d’Orléans (40 places)
  • bibliothèque François-Mitterrand (200 places)
  • université Diderot (200 places)
  • Charlety Coubertin (60 places)
  • Bercy Saint-Emilion (200 places)
  • Bercy Seine (40 places)
  • Marigny-Vincennes (30 places)
  • porte de Saint-Ouen 50 (places)
  • porte de Champerret (100 places)