Un hôtel et des logements sociaux dans la Samaritaine en 2013

- ©2008 20 minutes

— 

Les projets de LVMH pour la Samaritaine (1er) se précisent. Vendredi dernier, le propriétaire du grand magasin a présenté son plan d'aménagement aux élus du personnel. Les lieux seraient convertis en un hôtel de luxe de 14 000 m2 donnant sur le front de Seine, 26 000 m2 de bureaux, un pôle de commerces et 2 400 m2 de logements sociaux donnant sur la rue de Rivoli. Le tout permettrait de conserver le bâtiment historique. LVMH doit désormais présenter son projet à la Mairie pour obtenir les autorisations nécessaires, dans le but d'ouvrir son centre en 2013. Côté emploi, la direction assure que le compte y est. Quelque 1 350 personnes étaient employées sur place avant la fermeture, en 2005, et LVMH prévoit 2 000 personnes pour faire fonctionner son complexe. Fermée initialement pour six ans de travaux destinés à renforcer sa sécurité, la Samaritaine devait à la base accueillir « un pôle commercial et de services », mais LVMH est revenu sur ce projet. Cette nouvelle orientation est toutefois appelée à évoluer, et le groupe parle d'une « hypothèse de travail ».