Paris: «Ça m’a réconcilié avec le métro», «une odeur épouvantable à la Madeleine»... La ligne de métro 14 fête ses 20 ans

TRANSPORTS Ouverte le 15 octobre 1998, la ligne 14 va célébrer ce lundi ses 20 ans…

Romain Lescurieux

— 

La ligne 14 du métro parisien. (Illustration)
La ligne 14 du métro parisien. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES
  • Lors de son ouverture, elle est présentée comme la ligne du futur ou « le métro parisien du XXIe siècle ».
  • Vingt ans après, certains usagers critiquent la vétusté de certaines installations.

Le 15 octobre 1998, après près de dix ans de travaux, Jacques Chirac, alors président de la République, inaugure la quatorzième ligne de métro du réseau RATP. Son nom : Meteor pour « MÉTro Est-Ouest Rapide »​. Son coût à l’époque : 7 milliards de francs (soit environ 1 millard d’euros).

Présentée lors de son ouverture, comme la ligne du futur ou « le métro parisien du XXIe siècle », elle permettait alors de se rendre de la Bibliothèque François-Mitterrand à la Madeleine, en douze minutes. Le but : Désengorger la ligne A du RER et aider à l’aménagement urbain du 12e et 13e arrondissement.

« Un moyen de transport propre, calme, des quais accueillants »

Entièrement automatisée – une première mondiale – la ligne est prolongée ensuite à Saint-Lazare en 2003 et à Olympiades en 2007. Désormais, elle est attendue à mairie de Saint-Ouen, à l’été 2020, pour plus tard rejoindre Orly au sud en 2024. Ligne la plus rapide et une des lignes les plus fréquentées avec 550.000 voyageurs par jour, la ligne 14 a franchi la barre du milliard de voyageurs. Des internautes de 20 Minutes racontent « leur » ligne 14.

« C’est une excellente ligne, tout simplement », note un internaute. Nicolas, ancien usager de la ligne, vante également ses mérites. « J’ai inauguré la ligne 14 grâce à mon service militaire. Je l’ai empruntée tous les matins et tous les soirs, pendant neuf mois, de Gare de Lyon à Madeleine. Que de bons souvenirs, un moyen de transport propre, calme, des quais accueillants. Ça m’a réconcilié avec le métro mais la correspondance à Madeleine avec la ligne 12 me ramenait vite les pieds sur terre ! ». D’autres en revanche s’agacent de la vétusté.

« J’ai utilisé cette ligne de 2007 à 2010. C’est globalement une bonne ligne mais il y a des champignons dans les stations et une odeur épouvantable à la Madeleine. 20 ans et ça se voit », commente un internaute. Un autre : « Pannes, portes automatiques qui ne s’ouvrent plus dans certaines stations… La ligne est souvent bondée comme la ligne 13. Les travaux de prolongation ont pris du retard pourtant cette prolongation est devenue plus que nécessaire ». Même constat, enfin, pour un dernier internaute. « La ligne tombe de plus en plus souvent en panne. Il y a des problèmes sur le système des portes et les ascenseurs. Les travaux de prolongation sont interminables et je crains que ça coince au démarrage. » De son côté, la RATP se veut rassurante. 

« Un million de voyageurs par jour en 2024 »

« La ligne 14 s’apprête à changer de dimension pour devenir la colonne vertébrale du Grand Paris Express et accueillir un million de voyageurs par jour en 2024. » Selon la régie des transports, les prolongements vers le nord et le sud vont tripler sa longueur avec 27 km au total, et « la performance sera toujours plus accrue avec un intervalle entre les trains qui pourra atteindre 80 secondes à horizon 2024, contre 85 secondes aujourd'hui ».

« Dès son origine, la ligne 14 a été pensée pour évoluer. Les quais ont notamment été prévus plus longs pour pouvoir augmenter les capacités des rames en station. De nouveaux trains à 8 voitures vont progressivement remplacer dès 2019 les trains actuels à 6 voitures afin d'absorber le million de voyageurs quotidien qui empruntera la ligne à terme », commente-t-on au sein de la RATP.