Paris: Un mélange de sang séché et d'os broyés envoyé sur les manifestants

POLICE Cet « émulsif de type protéinique » à l’odeur « pestilentielle » est généralement utilisé par les pompiers pour éteindre plus rapidement les incendies...

L.Br.

— 

Un canon à eau lors des manifestations du 1er-Mai à Paris.
Un canon à eau lors des manifestations du 1er-Mai à Paris. — Thomas SAMSON / AFP

Du sang séché et des os broyés dans les lances à eau utilisées contre les manifestants du 1er-Mai. Si la manœuvre semble être une erreur, ce mélange est véritablement utilisé par les canons à eau. La Direction générale de la police nationale (DGPN) a effectivement reconnu dimanche avoir fait usage d’un mélange d’eau et de restes d’animaux pour repousser les manifestants du 1er-Mai, selon Franceinfo.

Cet « émulsif de type protéinique » à l’odeur « pestilentielle » est en général utilisé par les pompiers pour éteindre plus rapidement les incendies. Les CRS en font également usage lors de feux de poubelle ou de barricade.

Une erreur de canon

Selon Le Parisien, l’usage de ce mélange n’était pas volontaire mais résulte d’une erreur. En effet : le 1er-Mai, les pompiers sont intervenus lors de l’incendie de plusieurs magasins à Paris avec un canon à eau contenant ce produit. Le canon a ensuite été réutilisé. Il contenait encore des traces de ce mélange, qui a ensuite été lancé sur la foule. Selon le syndicat SGP Police, il n’est toutefois pas dangereux pour la santé.