Ile-de-France: La gratuité des transports coûterait «500 euros» d'impôt par foyer, selon Pécresse

POLITIQUE Selon Valérie Pécresse, la gratuité des transports serait « profondément inadaptée » à la situation de la capitale...

20 Minutes avec AFP

— 

Au 1er août 2017, le pass Navigo passe à 75,20 euros soit une augmentation de 3% en un an. (Illustration)
Au 1er août 2017, le pass Navigo passe à 75,20 euros soit une augmentation de 3% en un an. (Illustration) — CHAMUSSY/SIPA

La gratuité des transports collectifs serait inadaptée à Paris et impossible à financer, a réaffirmé dimanche Valérie Pécresse, la présidente LR de la région Ile-de-France.

« S’il n'y a pas les voyageurs qui paient, il faudra que quelqu’un d’autre paie » pour compenser la gratuité, ce qui occasionnerait « 500 euros d’augmentation des impôts par ménage l’année prochaine en Ile-de-France », a affirmé l’élue lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Ile-de-France Mobilités, le syndicat des transports de la région, doit présenter mardi un rapport sur la gratuité dans les transports collectifs dans la région. L’idée de la gratuité avait été lancée en mars par Anne Hidalgo, la maire PS de Paris.

Selon Valérie Pécresse, la gratuité des transports serait « profondément inadaptée » à la situation de la capitale, qui compte huit lignes de métro saturées - « si vous faites de la gratuité, vous augmentez la saturation » - et plusieurs lignes vétustes ayant besoin d’investissements.