Le Conseil de Paris vote en faveur d'une stèle en hommage aux animaux morts pendant la guerre

SOCIETE Rejeté en juillet dernier, le voeu a finalement été adopté à l'unanimité au Conseil de Paris ce mercredi...

Romain Lescurieux

— 

Un renard mascotte de l'armée de l'Air britannique lors de la Première Guerre mondiale.
Un renard mascotte de l'armée de l'Air britannique lors de la Première Guerre mondiale. — MARY EVANS/SIPA

Le Conseil de Paris a adopté ce mercredi un voeu en favoeur de la création d'un groupe de travail pour mettre en oeuvre l'édification à Paris d'une stèle en hommage aux animaux de toutes les guerres.

« Victimes du conflit »

A l’occasion de l’anniversaire du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, ce vœu, initié par Paris Animaux Zoopolis, association animaliste, entend en effet rendre hommage aux « 11 millions de chevaux, ânes, mulets et les centaines de chiens et pigeons morts durant les combats ». « Les travaux de recherches récemment consacrées à la guerre ont montré que les animaux ont été particulièrement victimes du conflit. […] Or, les chevaux ont largement participé à la victoire de la France », selon Jacques Boutault, maire (EELV) du 2e arrondissement. 

« C'est important de prendre conscience de ce sujet de la souffrance animale et qui exige de nous cette reconnaissance », note de son côté Danielle Simonnet, conseillère de Paris (LFI).