Paris: De nouveaux portiques à Saint-Lazare inaugurés pour lutter contre la fraude

TRANSPORTS Cent quarante portes de validations seront installées dans la gare Saint-Lazare d’ici à mi- 2019…

Romain Lescurieux

— 

140 portes de validations seront installées dans la gare Saint-Lazare en 2019
140 portes de validations seront installées dans la gare Saint-Lazare en 2019 — R.LESCURIEUX / 20Minutes
  • Trente-quatre gares dont Saint-Lazare bénéficieront de ce nouvel équipement de portiques d’ici à 2021.
  • La fraude coûte chaque année 63 millions d’euros, a rappelé Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien.

Les portes de validation du futur. Ce mercredi, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités et Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien, ont présenté les nouveaux portiques qui seront prochainement installés à Saint-Lazare.

140 portiques en 2019

Cette gare – qui compte 1.600 trains et 450.000 voyageurs par jour – est la dernière grande gare parisienne totalement ouverte. Elle sera donc la première gare de la capitale à être équipée de ces portes de validation, spécialement conçues pour les zones de « Mass Transit » voyant passer des centaines de milliers de passagers par jour, rappelle Ile-de-France Mobilités.

Cent quarante portiques seront ainsi mis en place d’ici à mi-2019 et réparties sur huit accès. Soit les arcades, le quai transversal, les souterrains et l’accès rue de Rome. Objectif de cet équipement innovant : assurer un passage fluide et lutter contre la fraude.

« Nous allons rentrer dans une nouvelle ère »

« Si nous ne l’avons pas fait avant, c’est que nous n’avions pas la technologie pour pouvoir assurer en sécurité, le débit de cette gare », explique en introduction Alain Krakovitch. « Avant, nous faisions passer 21 personnes par minute. Désormais nous pourrons en faire passer 35 », ajoute-t-il, avant de rappeler dans le même temps que « la fraude coûte chaque année 63 millions d’euros ». Le but affiché est donc de diviser par deux le nombre de clients Transilien qui ne passent pas par un portique de contrôle lors de leurs déplacements quotidiens.

Si aujourd’hui 80 % des clients Transilien passent par un équipement de contrôle et de validation, ce programme permettrait de faire évoluer ce chiffre à 90 %, rappelle-t-on chez Ile-de-France Mobilités. « Nous allons rentrer dans une nouvelle ère », ajoute-t-il. Enfin, ces portiques adaptés aux personnes à mobilité réduite, pourront lire tous les types de titres de transport et notamment dématérialisés.

Enjeu de « sécurité »

De son côté, Valérie Pécresse s’est également félicitée de ce nouveau dispositif de contrôle, mettant en avant un enjeu de sécurité. « 60 % des actes de délinquance dans les transports sont commis par des personnes qui n’ont pas de billet. Quand on lutte contre la fraude, on lutte aussi l’insécurité »

L’opération est financée à 100 % par Ile-de-France Mobilités, dans le cadre de son contrat avec SNCF Transilien. 34 gares dont Saint-Lazare bénéficieront de ce nouvel équipement d’ici à 2021, pour un coût d’investissement total de 55 millions d’euros, dont 14 millions pour la seule gare de Saint-Lazare.