Des tirs de policiers font trois blessés

FAIT DIVERS Les raisons de l'altercation entre policiers et jeunes étaient encore très floues jeudi soir...

Carole Bianchi

— 

Les raisons de l'altercation entre policiers et jeunes étaient encore très floues jeudi soir. Vers 2h jeudi matin, trois jeunes gens, âgés de 24 à 27 ans, ont été blessés par balles dans le quartier de Château d'Eau (10e) après une échauffourée avec deux policiers, âgés d'une quarantaine d'années, qui n'étaient pas en service et sortaient d'une soirée bien arrosée. Tous ont été placés en garde à vue par la 2e division de police judiciaire, saisie de l'affaire.

Selon les premiers éléments, l'une des victimes a été grièvement blessée au dos mais son «pronostic vital n'est pas engagé», selon une source policière. Les deux autres n'ont pas été hospitalisées. L'un des deux fonctionnaires était également «sérieusement» blessé au visage. Immédiatement, le ministère de l'Intérieur a «suspendu à titre conservatoir» les deux policiers en poste au service régional des transports (SRPT) en attendant les conclusions et les résultats des enquêtes en cours.

L'altercation se serait produite dans le secteur du boulevard de Strasbourg. Une source explique que les jeunes auraient tenté de passer à tabac les policiers pour des raisons encore inconnues. Le préfet de police a ouvert une enquête administrative diligentée par l'Inspection générale des services afin de savoir dans quelles circonstances le ou les armes ont été utilisées.

arme Au moins un des deux policiers a fait usage de son arme de service, que les fonctionnaires ont le droit de porter même s'ils ne travailent pas.