Le «tireur de Libé» de nouveau condamné à 25 ans de réclusion criminelle en appel

SOCIETE La cour d'assises de l'Essonne a prononcé la même peine qu'en première instance, assortie d'une période de sûreté des deux tiers...

20 Minutes avec AFP

— 

Abdelhakim Dekhar, "le tireur de Libé", a été condamné le 24 novembre 2017 à 25 ans de réclusion criminelle.
Abdelhakim Dekhar, "le tireur de Libé", a été condamné le 24 novembre 2017 à 25 ans de réclusion criminelle. — HO / 17 JUIN MEDIA / AFP

Abdelhakim Dekhar, qui avait grièvement blessé un assistant photographe de Libération en 2013 lors d'un périple armé, a vu sa peine de 25 ans de réclusion criminelle confirmée en appel jeudi.

La cour d'assises de l'Essonne a prononcé la même peine qu'en première instance, assortie d'une période de sûreté des deux tiers. Elle a en revanche élargi la culpabilité du «tireur de Libé», également reconnu coupable de tentatives d'assassinats sur un journaliste de BFMTV et sur deux employées de la Société Générale.