Paris: Un centre d'accueil temporaire des migrants ouvre dans le chic 6e après la mobilisation des riverains dans le 18e

SOCIETE Le centre d’accueil temporaire ouvrira mi-septembre en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés et « accueillera plusieurs mois 150 migrants et 100 réfugiés »…

F.H.

— 

Evacuation de migrants au campement du Millénaire, fin mai 2018. (Illustration)
Evacuation de migrants au campement du Millénaire, fin mai 2018. (Illustration) — Yann Bohac/SIPA

C’est finalement rue André-Mazet, à Saint-Germain-des-Prés (6e arrondissement), que va ouvrir un centre d’accueil temporaire pour migrants​ à Paris. Initialement, il devait être dans un gymnase du 151, rue des Poissonniers dans le 18e à mi-distance des portes de La Chapelle et de Clignancourt. Mais la mobilisation des riverains contre son ouverture a conduit le préfet de Paris à le relocaliser.

« Il est de ma responsabilité de répondre aux inquiétudes des riverains et en même temps de tout faire pour ne pas voir se reconstituer de grands campements de migrants sur la voie publique, a fait savoir par communiqué Michel Cadot. Ils sont non seulement indignes pour ces personnes qui sont à la rue et constituent de véritables nuisances pour les riverains. » Le centre ouvrir rue André-Mazet « mi-septembre qui accueillera pour plusieurs mois 150 migrants et 100 réfugiés », indique le préfet de Paris.

Fin mai et début juin, les campements du Millénaire (19e) et du canal Saint-Martin (10e-19e) et de la Porte de la Chapelle (18e) ont été évacués. Plus de 2.500 personnes ont été mises à l’abri par les autorités et ont bénéficié d’une prise en charge. Dans l’attente d’intégrer un centre d’accueil et d’examen de leur situation, des lieux d’accueil temporaire (généralement des gymnases) ont été ouverts à Paris et en Ile-de-France. « Plus de 700 personnes sont actuellement hébergées dans de telles structures en Ile-de-France », annonce la préfecture de Paris.