Saint-Denis: Un lance-roquette et 17 armes longues retrouvés dans un pavillon inhabité

FAITS DIVERS Le domicile était précédemment occupé par un militaire…

A.Ba avec AFP

— 

Intervention de la police - Illustration.
Intervention de la police - Illustration. — ERIC BERACASSAT/SIPA

Un lance-roquettes non-opérationnel, une grenade et dix-sept autres armes longues ont été retrouvés, mercredi, dans un pavillon du quartier La Mutuelle à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, rapporte l’AFP.

Des détonations ont été entendues dans le quartier en début d’après-midi, la police ayant été « contrainte de déminer à proximité du pavillon une partie des détonateurs trouvés », a expliqué la mairie dans un communiqué. Le Parisien ajoute que l’intervention des forces de l’ordre a nécessité de boucler le quartier pendant plus de six heures.

L’arsenal a été trouvé par des policiers, alertés par des riverains, vers 8 heures, pour un cambriolage. Le domicile était précédemment occupé par un ancien militaire aujourd’hui décédé, indique un communiqué de la ville. Selon le témoignage d’un riverain, rapporté par Le Parisien, le propriétaire d’une cinquantaine d’années avait un « profit de collectionneur ».

Des expertises étaient en cours sur les 17 autres armes longues découvertes, afin de savoir si elles étaient neutralisées. Une enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

>> A lire aussi : Un lance-roquettes, des explosifs et des kilos de cannabis saisis dans une cité de Saint-Denis