Paris: Marie Laguerre, frappée par un homme en pleine rue, attend que «la justice fasse son travail»

PROCES Son agresseur, qui a reconnu les faits, doit être jugé ce jeudi à Paris devant le tribunal correctionnel de Paris...

L.Br.

— 

Marie Laguerre, le 1er août 2018 à Paris.
Marie Laguerre, le 1er août 2018 à Paris. — ALAIN JOCARD / AFP

L’homme qui l’a frappée doit être jugé ce jeudi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Paris. Marie Laguerre, 22 ans, est revenue sur Franceinfo sur l’immense mouvement qu’ont provoquées les images de son agression publiées sur Facebook.

L’homme qui l’a agressée a reconnu les faits et doit en répondre ce jeudi devant la justice. « J’attends que justice soit faite et que ce procès soit un procès symbolique pour tous les hommes qui se permettent d’avoir des comportements sexistes », a déclaré Marie Laguerre sur Franceinfo.  Une enquête a été ouverte le 30 juillet par le parquet de Paris pour des faits qualifiés de « harcèlement sexuel » et « violences avec arme » – en l’occurrence un cendrier – ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) inférieure à 8 jours.

« La violence engendre la violence »

L’étudiante regrette toutefois la manière dont son agresseur a été médiatiquement lynché sur les réseaux sociaux. « Lorsque j’ai publié les images de mon agression sur les réseaux sociaux, il y a eu un déferlement de haine contre cette personne, contre ce qu’elle représente. Je comprends que ce que j’ai subi fasse réagir, mais je trouve que la haine n’est jamais la réponse. La violence engendre la violence », a expliqué Marie Laguerre. « Il faut laisser la justice faire son travail et ne pas laisser la haine diriger nos émotions », conclut-elle.