Paris: La guerre des chefs étoilés pour le restaurant de la Tour Eiffel devant la justice

DUEL DE CHEFS Alain Ducasse vs Frédéric Anton et Thierry Marx. Ces chefs étoilés s’opposent sur notamment l’attribution du Jules-Verne, le restaurant de la tour Eiffel…

A.B. avec AFP

— 

Alain Ducasse - Illustration.
Alain Ducasse - Illustration. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Le chef étoilé, Alain Ducasse, a contesté, jeudi, devant le tribunal administratif de Paris, la concession des services de restauration de la tour Eiffel au duo, Frédéric Anton et Thierry Marx, pour le compte de la multinationale Sodexo, rapporte l'AFP. 

Celui-ci est aux fourneaux du restaurant situé au 1er étage de la tour Eiffel, depuis dix ans. Son conseil, Frédéric Thiriez, évoque «un manquement au principe d'impartialité» et entend faire suspendre l'appel d'offres pour les services de restauration de la Dame de fer dont le duo a été retenu fin juillet : Le Jules Verne (où les couples Trump et Macron avaient dîné en juillet 2017), la brasserie Le 58 Tour Eiffel du premier étage, et les espaces dédiés à la vente à emporter. 

L'avocat de Alain Ducasse évoque «un conflit d'intérêt»

L'avocat d'Alain Ducasse déplore que le cabinet Nova Consulting, à qui la Société d'exploitation de la Tour Eiffel, SETE, a confié la notation des offres, ait été le conseil de Sodexo, ce qui génère un «conflit d'intérêt». «M. Ducasse estime qu'il n'a pas été traité loyalement. Quand on perd, on veut perdre loyalement,» ajoute t-il à l'AFP.

«La relation entre Nova Consulting et Sodexo s'est terminée le 4 août 2015», a répliqué la partie adverse lors de l'audience, assurant que «Sodexo a déposé une meilleure offre». Elle a défendu par ailleurs l'«accord gobal» regroupant tous les services de restauration sous une même compagnie, estimant que les confier à différents opérateurs transformerait la tour Eiffel «en une tour de Babel». Pour la partie Ducasse, un tel accord a réduit de facto le nombre de candidats à l'appel d'offres.

La justice rendra son ordonnance le 28 août «au plus tard». La future concession, d'une durée de 10 ans, débutera au 1er octobre. Les chefs Frédéric Anton et Thierry Marx cumulent cinq étoiles Michelin et ont en commun d'avoir été jurés dans des émissions TV comme Master Chef et Top Chef.

>> A lire aussi : «Un chef étoilé doit servir midi et soir une assiette sans défaut à chaque client», un chef demande à être retiré du guide Michelin