Fin d'Autolib': Avez-vous trouvé des solutions alternatives?

VOUS TEMOIGNEZ Autolib', le service parisien de voitures électriques partagées, prend fin ce mardi à 23h59...

T.L

— 

Autolib' à Paris, c'est fini !
Autolib' à Paris, c'est fini ! — ERIC PIERMONT / AFP

Lancé en grande pompe sous Bertrand Delanoë en 2011, le dispositif Autolib' de Bolloré, fort de 150.000 abonnés, n’aura pas donc pas résisté au développement du vélo électrique, des VTC et la location de véhicules privés.

Le service de voitures électriques partagées aura également vu son image se dégrader au fur et à mesure des années, faute notamment à des voitures souvent sales. Devenu lourdement déficitaire, Autolib' est maintenant au centre d’une guerre financière entre Bolloré, la mairie de Paris et les communes limitrophes de la capitale où le service s’est implanté.

L'histoire se termine en fiasco alors que les acteurs se bousculent au portillon pour prendre le relais de l’acteur déchu : Renault, PSA, etc.

Étiez-vous un utilisateur régulier d’Autolib' ? Si oui, avez-vous prévu des alternatives pour vous véhiculer dans les prochaines semaines ? Lesquelles ? Quels étaient les avantages et les inconvénients d’Autolib' ? Que souhaiteriez-vous que ses successeurs améliorent par rapport au système précédent ?

Vous pouvez nous répondre dans les commentaires ou à contribution@20minutes.fr Vos témoignages serviront à la rédaction d’un prochain article, merci !