Paris: Pourquoi toutes les lignes de transports en commun ne sont-elles pas climatisées?

CANICULE Avec les actuelles fortes chaleurs dans la capitale, les transports en commun se tranforment en une véritable fournaise...

A.B.

— 

Métro - Illustration.
Métro - Illustration. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA
  • Actuellement, quatre lignes sont équipées d’une climatisation : 1, 2, 5, 9 et onze trains de la ligne 14.
  • Des élus parisiens demandent de « développer la climatisation dans tous les transports en commun de la capitale (bus, RER métro) »
  • Selon la RATP, l’impact environnemental serait trop fort.

« C’est inadmissible qu’en 2018 les transports ne soient pas climatisés », soupire ce mercredi soir, Anaïs, passagère de la ligne 6, qui sort son éventail, après s’être aspergée d’eau. « Après, on s’étonne qu’il y ait des malaises », ajoute-t-elle.

Sur la ligne 7, Mohamed ouvre, lui, les portes du métro à chaque arrêt, et ce, même si personne ne descend. Il a même une autre technique pour se rafraîchir. « Je fais, chaque jour, un détour avec la ligne 5 » (ligne climatisée, Ndlr), expire-t-il, les joues rouges. Un périple qui lui rallonge son temps de trajet mais devenu vital car « sans quoi, je respire mal », conclut-il. Si la canicule dans les transports reste une problématique qui ne date pas d’hier, elle semble marquer de plus en plus les nombreux usagers des transports, qui ne sont pas tous logés à la même enseigne.

60 % des lignes du réseau ferré sont climatisées

60 % du parc du réseau ferré est climatisé. Cette fraîcheur est ressentie sur les lignes 1, 2, 5, 9 et onze trains de la ligne 14. Ainsi, que les sept lignes du réseau tramway.
Ile-de-France Mobilités rappelle que : « toutes les rames du RER A et une partie du RER B sont munies d’une climatisation ». Et assure que « les rames restantes sont en cours de rénovation et vont être munies du même système d’ici à 2020. »

Pour le reste, 24 % des trains sont équipés d’une ventilation modérée ou « mécanique forcée ». La présence d’aérateurs situés sur le toit des voitures aspire l’air à l’extérieur. C’est le cas des lignes 4, 7, 8, 13 et une partie du parc de la ligne 14.

Sept lignes ne sont pas encore climatisées et sont ventilées naturellement avec l’ouverture des portes et des fenêtres. Soit 16 % du parc de réseau ferré. C’est le cas des lignes qui surchauffent : 3, 3 bis, 6, 7 bis, 10, 11 et 12. Certains élus parisiens montent au créneau.

« Développer la climatisation dans tous les transports »

Le groupe Parisiens Progressifs, Constructifs et Indépendants au Conseil de Paris, interpelle dans un communiqué la Région Ile-de-France afin de « développer la climatisation dans tous les transports en commun de la capitale (bus, RER métro) ». Ces élus, d’obédience LREM, alertent sur le dérèglement climatique qui incite à revoir les dispositifs actuels afin de trouver des solutions pérennes, avec notamment : « le renouvellement de rames avec un système de climatisation performant ».

« Si l’on veut développer l’usage des transports en commun, il est absolument nécessaire de répondre à ces deux attentes : plus de confort et plus de régularité », concluent-ils. Que répond la RATP ?

Une climatisation totale ou partielle de la Ratp ?

Selon la régie des transports, la climatisation des voitures souterraines aurait un fort impact environnemental. Elle estime que cette modernisation « consommerait beaucoup d’énergie et qu’elle n’est pas adaptée à l’ouverture régulière des portes ». Leur priorité est de climatiser les lignes qui « présentent des situations difficiles ». Ainsi, les lignes aériennes sont les principales concernées. Une décision qui est prise au cas par cas, en collaboration avec Ile-de-France Mobilités, le propriétaire juridique des matériels roulants.

Ile-de-France Mobilités prévoit le déploiement de 700 trains neufs ou rénovés d’ici fin 2021 avec des rames naturellement climatisées. Valérie Pécresse a décidé que : « tous les bus commandés à partir de 2019 seraient équipés des systèmes de climatisation douce, moins consommateurs d’énergie », annonçait la présidente de la région dans une interview à 20 Minutes.

>> A lire aussi : Canicule à Paris : Les chauffeurs de bus de la RATP autorisés à porter des bermudas