Essonne: Un policier oublie son arme de service dans la cabine d'essayage d'un magasin Décathlon

POLICE L’arme de service et son chargeur n’ont pas été retrouvés par le policier de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC)…  

A.B.

— 

Police - Illustration.
Police - Illustration. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Une erreur d’inattention aux conséquences fâcheuses. Samedi, vers 17 heures, un policier de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) a oublié son sac dans une cabine d’essayage du magasin Décathlon de Brétigny-sur-Orge, dans l’ Essonne, rapporte Le Parisien. L’affaire aurait pu en rester là si la sacoche ne contenait pas son arme de service, son chargeur ainsi que des papiers d’identité.

C’est une fois à l’extérieur du magasin que l’agent, qui était alors hors-service, s’est rendu compte de l’oubli. A son retour, les vigiles ont procédé à la fouille des clients sur place, sans succès. Une source interne à la préfecture a indiqué que le policier aurait à s’expliquer sous peu. En parallèle, une enquête a été ouverte pour le vol de l’arme.

Un nouvel incident donc se serait bien passé la DOPC, déjà empêtré dans l'affaire Benalla. Trois membres haut placés de cette direction sont mis en examen dans ce dossier.

>> A lire aussi : Affaire Benalla: «Quand vous dites que vous venez de la présidence, tout le monde se tait, y compris les gendarmes»