Coupe du monde 2018: Enfin un écran géant (sous haute protection) à Paris pour France-Belgique

SECURITE La ville de Paris diffusera sur écran géant la demi-finale France-Belgique de la Coupe du monde de football, ce mardi soir sur le parvis de l’Hôtel de Ville…

R.L. et C.Po.

— 

La fan-zone devant l'hôtel de ville lors du dernier mondial.
La fan-zone devant l'hôtel de ville lors du dernier mondial. — MIGUEL MEDINA / AFP
  • 20.000 supporters des Bleus sont attendus pour regarder France-Belgique sur un écran géant devant l’Hôtel de Ville.
  • Un important dispositif de sécurité est prévu.

Comme promis par la maire de Paris, Anne Hidalgo, la semaine dernière, un écran géant va être installé ce mardi soir, sur le parvis de l’Hôtel de Ville. « La maire de Paris a tenu à ce que la demi-finale France-Belgique soit retransmise en direct sur le parvis de l’Hôtel de Ville, mardi 10 juillet, afin de permettre aux Parisiens, Franciliens et visiteurs de vivre ensemble ce bel événement sportif. Un écran de 62 m² sera spécialement installé pour l’occasion », indique la mairie, dans un communiqué. Sécurité, capacité, infos pratiques… 20 Minutes fait le point sur le dispositif.

20.000 spectateurs attendus dès 18 heures

Le public pourra accéder au parvis de l’Hôtel de Ville à partir de 18 heures, dans la limite de 20.000 spectateurs. Il est fort recommandé d’arriver en avance. Le parvis pourrait en effet rapidement afficher complet. Les installations et le barrièrage pour cet événement sont les mêmes que pour le 8e festival Fnac Live qui s’est déroulé ce week-end. Anne Hidalgo suivra elle aussi le match dans la foule, comme lors de la dernière Coupe du monde en 2014. La mairie annonce qu'il n'y aura pas de standsde nourriture et de boissons, par contre une «distribution de bouteilles d'eau par la ville» sera assurée «dans la limite des stocks disponibles». 

La station Hôtel de Ville (lignes 1 et 11) sera fermée dès 17h30, avertit la RATP.

1.200 policiers mobilisés pour la soirée

Comme lors de l’Euro de football en 2016, la préfecture de police a opté pour la mise en place d’une fan zone, un dispositif qui permet de filtrer l’accès, d’organiser des fouilles et de limiter le risque d’attaque à la voiture bélier. L’entrée de la zone se fera uniquement par l’avenue Victoria. Des points de filtrage, avec inspection des sacs et palpation de sécurité, ont été mis en place. Les boissons alcoolisées, les fumigènes, feux d’artifice et autres pétards sont interdits dans la fan zone. Tout comme les « animaux dangereux », précise la préfecture, citant notamment les chiens de première et deuxième catégories. Enfin, les terrasses aux alentours seront fermées pour éviter que le mobilier puisse servir de projectile.

Et la préfecture (optimiste !) anticipe une soirée de festivités sur les Champs-Elysées si la France se qualifie pour la finale. « Afin de sécuriser ces rassemblements et de prévenir tout risque », le préfet a donné l’ordre d’anticiper au maximum la situation en limitant autant que nécessaire la circulation. Au total, près de 1.200 policiers qui seront mobilisés pour cette soirée.

La voiture au garage, 3 stations de métro fermées

Si vous comptiez venir faire la fête en voiture ou au contraire profitez des rues de Paris presque désertes pour cause de match : oubliez. Ou choisissez votre quartier. Dès 9h30 du matin, le stationnement autour de l’Hôtel de Ville sera interdit. A partir de 18h30, la circulation des véhicules et des piétons ne sera plus autorisée dans ce périmètre.

Outre la station Hôtel de Ville fermée à partir de 17h30, deux autres stations n'accueilleront pas de public mardi soir sur instruction de la préfecture de police. «Toutes les issues» de Charles de Gaulle-Etoile (ligne 1 et RER A) et de Georges V (ligne 1) seront fermées à 19h et «les trains passeront sans marquer l'arrêt», prévient la RATP.

A noter que les installations du concert du 14 juillet sur le Champ-de-Mars pourraient enfin être maintenues le lendemain pour permettre la mise en place d’un écran géant… si la France se qualifiait pour finale.

>> A lire aussi: Mais pourquoi les supporters français sont-ils si peu nombreux en Russie?

>> A lire aussi: Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek vont commenter France-Belgique