Quai 54: Mokobé livre sa playlist pour dunker ou trashtalker son adversaire

BASKET & MUSIQUE Samedi et dimanche, le tournoi Quai 54 se disputera sur la pelouse de Reuilly avec Mokobé à l'animation. Le rappeur, en solo ou avec 113, livre sa playlist pour ambiancer un match de basket…

A.B.

— 

Mokobé - Illustration.
Mokobé - Illustration. — Quai 54
  • La 14e édition du Quai 54 aura lieu ce samedi et dimanche sur la pelouse de Reuilly, dans le 12e.
  • L’animation est assurée par le rappeur Mokobé et le comédien Thomas N’Gijol.
  • Les trois meilleurs dunkers au monde seront présents ainsi que 160 joueurs professionnels et amateurs venus de 10 pays.
  • Le tournoi sera rythmé par des DJ sets tout au long du week-end.

Dunker avec du rap dans les oreilles sera possible ce week-end au Quai 54. A cette occasion, l’artiste Mokobé prendra le micro, au côté du comédien Thomas N’Gijol, pour animer ce rendez-vous mixant basket, hip-hop et culture urbaine à Paris, pelouse de Reuilly (12e).

Pour 20 Minutes, Mokobé a accepté de donner sa playlist rap pour un match de basket. Voici sa sélection.

Quel titre de rap pour un dunk ?

« Cette action de jeu m’inspire plusieurs musiques. Je pencherais sur le morceau Simons Says - Get The Fuck Up interprété par le rappeur américain, Pharoahe Monch. Ce morceau hip-hop est un gros classique. Il met beaucoup de pression mais surtout il donne envie de se surpasser, d’exploser le panier. C’est vraiment de l’adrénaline à haut degré. »

Le dunk contest du Quai 54 aura lieu samedi 7 juillet et les trois meilleurs dunkers du monde y participent : Guy Dupuy, Jonathan Clark, Gediminas Zithinskas.

Pour un alley-oop ?

« Mon son Wakanda fonctionne bien pour ce jeu. C’est un peu le vibranium dans le film Black Panthers, cette énergie bleue incroyable. Mon morceau reflète cette énergie inégalable que l’on puise pour effectuer la passe à son collègue qui, à son tour, est touché par ce pouvoir. » Le clip est en ligne depuis cette nuit.

Pour un contre ?

« Je pense à l’un des plus gros classiques du hip-hop Jump Around du groupe House of Pain. Sorti dans les années 1990, ce tube est connu jusqu’à nos jours. Dès que l’on le met, tout le monde saute. Un son idéal pour contrer un adversaire avec un minimum de détente. Peu importe le sport, ce morceau met la foule à l’aise. »

Pour un coast to coast ?

« La musique de Jay-Z en collaboration avec Rick Ross Fuck With Me, You Know I Got It inspire ce pan de notre vie où l’on est livré à soi-même et que seul on continue à avancer jusqu’à atteindre notre but. »

Pour trashtalker son adversaire ?

« Je penche, cette fois-ci pour deux sons. Fuck You de CeeLo Green est un morceau marrant car l’artiste replonge dans la frustration qu’il a vécue quand il était plus jeune. Les gens le négligeaient alors qu’aujourd’hui, fort de sa notoriété, les choses ont changé. Ce n’est pas de la méchanceté gratuite, à l’instar des joueurs sur le terrain. »

Le morceau Matuidi Charo de Niska, qui cartonne, résume bien, lui aussi, ce côté où on se chambre avec ironie.

Quai 54, avenue du cardinal Lavigerie (12e). Samedi et dimanche de 10h à 22h. Places entre 30 et 50 euros.

>> A lire aussi : Il faut sauver la plus ancienne salle de basket au monde à Paris