Jouy-en-Josas : Une boucherie taguée et caillassée par des militants vegan

VIANDE Sur le lieu de l'attaque, les policiers ont retrouvé le message «Stop spécisme» tagué sur la vitrine....

L.Br. avec AFP

— 

Une boucherie à Vendin-les-Béthune, en France (image d'illustration).
Une boucherie à Vendin-les-Béthune, en France (image d'illustration). — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une boucherie de Jouy-en-Josas, dans les Yvelines, a été attaquée dans la nuit de dimanche à lundi par des militants vegan.

L’attaque a eu lieu à trois heures du matin, révèle Le Parisien. Les coupables ont rapidement été identifiés. Sur le lieu de l’attaque, les policiers ont retrouvé le message « Stop spécisme » tagué sur la vitrine.

L’expression est celle des antispécistes, des militants vegan qui mettent les animaux et les êtres humains sur un pied d’égalité, condamnant ainsi le fait de les tuer pour les manger. La boucherie a également été la cible d’un caillassage.

Sept boucheries touchées dans les Hauts-de-France

Cet événement n’est pas isolé. Dans les Hauts-de-France, sept boucheries ont été aspergées de faux sang en avril, une boucherie et une poissonnerie ont été vandalisées, leurs vitrines brisées et les façades ont à nouveau été taguées de l’inscription « stop au spécisme ».

Selon la Confédération française de la boucherie-charcuterie et traiteurs (CFBCT), des précédents « ont été signalés en région Occitanie ».

Le boucher de Jouy-en-Josas a porté plainte lundi auprès du commissariat de Vélizy​ et l’enquête a été confiée à la sûreté urbaine de Versailles.

>> A lire aussi : Lille. Les bouchers-charcutiers veulent être protégés contre les vegan

>> A lire aussi : «Steaks» végétaux et autres «merguez» vegan vont devoir changer de nom

>> A lire aussi : VIDEO. On a suivi le premier circuit touristique végan de Paris