Tous les policiers d'Ile-de-France vont bénéficier de «la gratuité des transports»

INFO «20 MINUTES» Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités, a décidé d’étendre la gratuité des transports pour les fonctionnaires de police de la grande couronne...

R.L et C.Po

— 

Un passe Navigo. (Illustration)
Un passe Navigo. (Illustration) — CHAMUSSY/SIPA
  • Dès le 11 juillet prochain, cette mesure sera votée au conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités.
  • 12.000 policiers des Yvelines, de Seine et Marne, de l’Essonne et du Val-d’Oise sont concernés par la mesure.

« Aujourd’hui, 30.000 policiers de Paris et de la petite couronne bénéficient de “facilités de circulation” dans les transports franciliens. Il y a 9.000 policiers en grande couronne qui ne sont pour le moment pas concernés », expliquait en mars 2017, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités. Dès le 11 juillet prochain, cette mesure sera votée au conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités, a appris 20 Minutes.

Valérie Pécresse veut en effet étendre la gratuité des transports pour les fonctionnaires de police de la grande couronne, afin de « favoriser la présence dans les transports en communs de femmes et d’hommes formés et attentifs à la sécurité des Franciliens ». En tout, 12.000 policiers des Yvelines, de Seine et Marne, de l’Essonne et du Val d’Oise qui n’étaient pas encore concernés par la gratuité des transports vont donc pouvoir bénéficier de cette « carte de circulation Police », équivalente au passe Navigo annuel.

« Une équité entre les collègues »

« Faire bénéficier les policiers de la grande couronne de la gratuité des transports comme ceux de la petite couronne aujourd’hui, c’est une mesure d’équité. C’est aussi et surtout une mesure forte d’amélioration de la sécurité dans les transports du quotidien dans les Yvelines, la Seine-et-Marne, le Val-d’Oise et dans l’Essonne, prise en charge en totalité par Ile-de-France Mobilités », affirme Valérie Pécresse qui la semaine dernière avait annoncé à 20 Minutes sa décision « de ne pas augmenter le tarif du passe Navigo pour l’année 2018 ». Le coût de cette mesure sera de 2 millions d’euros par an pour Ile-de-France Mobilités. Le syndicat de police Unité SGP-Police, se félicite de cette mesure.

« C’est une excellente nouvelle, cela fait plus de deux ans qu’on se bat là-dessus. Cela rétablit une équité entre les collègues de la petite couronne [qui dépendent de la préfecture de police de Paris] et ceux de la grande couronne », se réjouit Loïc Travers, secrétaire adjoint en Ile-de-France du syndicat Alliance. D’autant qu’à ses yeux, la mesure permettra d’apporter « une prestation de sécurité supplémentaire » en augmentant la présence des policiers dans les transports.

Un constat partagé par Eddy Sid, porte-parole Ile-de-France du syndicat Unité SGP-Police. « En prenant les transports, on les sécurise. On a une obligation d’intervenir lorsqu’on assiste à des agressions, des vols ou autre, même si on est hors-service. C’est d’autant plus important que les réseaux de la grande couronne sont difficilement sécurisables car loin des bases. » La délivrance de cette facilité de circulation se fera progressivement à partir du 1er septembre 2018.