«Paris possède le pire service de partage de vélo au monde», quand les touristes se plaignent des Vélib'

BAD BUZZ L’image de la capitale est écornée sur les réseaux sociaux…

A.B.

— 

Vélib -Illustration.
Vélib -Illustration. — AY-COLLECTION/SIPA
  • « C’est un désastre », le désenchantement des touristes face au nouveau Vélib'.
  • La mairie de Paris laisse « jusqu’à septembre » à l’opérateur Smovengo pour régler la crise actuelle.

« Dans le monde entier, quand on veut montrer Paris, on montre deux choses : la tour Eiffel et un Vélib' », a affirmé Gaspard Gantzer, ancien conseiller de Bertrand Delanoë, mardi à RMC. La nouvelle version du Vélib, déployée le 1er janvier, déçoit les touristes de passage à Paris dont la grogne va jusqu’à se répandre sur les réseaux sociaux et écorne peu à peu l’image de Paris. « Un touriste m’a dit : “C’est triste et décevant” », confie un spécialiste du tourisme.

La raison de leur mécontentement ? Le stress et la frustration causés par le nouveau Vélib' impactent les séjours des touristes dans la capitale. Smovengo, le nouveau prestataire assure que « de nombreux vélos sont en cours de réparation » avant d’ajouter que « les incidents techniques seront réglés prochainement. » Une promesse émise depuis des mois. Lundi, Anne Hidalgo, l’édile de Paris, a lancé une enquête afin de comprendre cette crise.

« Honte à la ville de Paris »

L’été est là et les guides touristiques vantent les mérites de la balade à Vélib’ à Paris. Seulement, sur le terrain, les touristes découvrent des bornes vides et des vélos délabrés. Ils peinent à joindre le service client et font référence à une application défaillante.

Beaucoup ont partagé leur mécontentement sur la toile. Ashley, une touriste américaine, pour qui réserver un vélo chez elle à Portland est une chose aisée. Elle témoigne sur le site de voyage communautaire, Tripadvisor : « Après nous être enregistrés, nous n’avons trouvé qu’un seul Vélib’ fonctionnel sur 15 vélos. Souvent, ils sont cassés ou ne se débloquent pas. Une perte de temps alors que nous voulions faire une virée à vélo en ce magnifique dimanche. »

Commentaire touriste - Illustration.
Commentaire touriste - Illustration. - Tripadvisor

Paul, lui, mentionne qu’en « 24 h à Paris », il a croisé, « 24 stations vides ». Celui qui souhaitait profiter d’un week-end ensoleillé avec son père en empruntant un Vélib', a passé plus de temps à chercher une borne qu’à faire du vélo. Paul parle de cette « terrible expérience » et déconseille d’utiliser le Vélib'.

Commentaire touriste - Illustration.
Commentaire touriste - Illustration. - Tripadvisor

Frog2018 séjourne tous les ans dans la capitale où il aime flâner avec son « vélo favori, le Vélib'. » Cette fois-ci, il enrage et tacle : « Honte à la ville de Paris », sur le site Tripadvisor. Frog2018 évoque l’ancienne version du Vélib' qu’il pouvait utiliser jusqu’à dix fois dans la même journée. En juin, il a utilisé le Vélib' et le constat est sans appel : « c’est un désastre. » Il évoque avoir trouvé trois vélos disponibles sur près 200 bornes vides et des vélos qui n’acceptent pas sa carte. Pour lui : « Nous sommes en pleine saison estivale, et Paris possède le pire service de partage de vélo au monde. »

Des commentaires aussi bien partagés sur Twitter :

Des échos à l’échelle internationale qui viennent ternir le plan vélo 2015-2020 tant désirée par Anne Hidalgo. Christophe Najdovski, adjoint aux transports de la maire de Paris, a laissé planer le doute, le 28 juin auprès de l’AFP, sur la poursuite du contrat Vélib' avec Smovengo et donne « jusqu’à septembre » à l’opérateur pour régler la crise actuelle.

>> A lire aussi : Vélib' en roue libre depuis quatre mois, Smovengo dévoile son dispositif d’urgence