Paris: Approbation du projet controversé de tours à Bercy-Charenton

SOCIETE Cette zone d'aménagement concertée s'étale sur 80 hectares, dont 18 aménageables, aujourd'hui coincés entre périphérique et échangeur de l'A4...

20 Minutes avec AFP

— 

Le projet de Bercy Charenton
Le projet de Bercy Charenton — Mairie de Paris

Le projet controversé d'aménagement, avec six tours dont un gratte-ciel, de la ZAC Bercy-Charenton (XIIe), l'une des dernières grandes emprises foncières de la capitale, a été approuvé lundi à cinq voix près par le Conseil de Paris.

Ce « projet d'aménagement ambitieux » qui crée un nouveau « morceau de ville » dans le sud-est de la capitale, selon la maire PS de Paris Anne Hidalgo, a été approuvé lors d'un vote très serré à bulletins secrets, à l'issue d'un débat qui a nettement divisé le conseil mais aussi la majorité parisienne en raison de l'opposition des écologistes.

57% de logements sociaux

Cette zone d'aménagement concertée s'étale sur 80 hectares, dont 18 aménageables, aujourd'hui coincés entre périphérique et échangeur de l'A4, parsemés des voies ferrées de la gare de Lyon et de Bercy.

Signée par l'agence de l'architecte britannique Richard Rogers (concepteur avec Renzo Piano du Centre Pompidou), elle devrait accueillir, à l'horizon 2030, quelque 9.000 nouveaux habitants avec 57% de logements sociaux, des équipements publics, des bureaux, des commerces, des hôtels et 13.000 emplois, un jardin de deux hectares avec, en tête de pont, six tours «écologiques» dont un gratte-ciel de 180 mètres de haut.

Les opposants avaient dénoncé la «surdensification et la bétonisation» d'un projet urbanistique selon eux «d'un autre âge».

Mots-clés :