Canicule à Paris : Les chauffeurs de bus de la RATP autorisés à porter des bermudas

TRANSPORTS La nouvelle collection été de la RATP comporte un bermuda et une jupe portefeuille…

A.B.

— 

Chauffeur en bermuda - Illustration.
Chauffeur en bermuda - Illustration. — A.B./20 Minutes
  • 15.000 conducteurs et conductrices de bus à la RATP peuvent conduire en bermuda ou jupe portefeuille quand les températures atteignent 28 degrés.
  • Une mesure limitée à la période comprise entre le 1er mai et le 30 septembre.
  • La collection été de la RATP est disponible depuis le début du mois de juin.

C’est l’été et certains salariés ont le droit de faire tomber le pantalon. La RATP a misé sur un zip placé à mi-genoux pour transformer le pantalon des conducteurs de bus en bermuda. Pratique, en période de canicule. Surtout que tous les bus du réseau ne sont pas encore climatisés.

« C’est une avancée », lance Abdelkader Arioua chauffeur de bus à la RATP depuis 13 ans, qui comme ses 15.000 collègues chauffeurs de bus va bénéficier de ce pantalon 2 en 1. Un vêtement qui n’est pas dans la garde-robe des contrôleurs et des conducteurs de métro. La nouvelle collection a été lancée début juin mais la tenue n’est autorisée que du 1er mai au 30 septembre. Quand les températures atteignent 28 degrés, la RATP adresse une note générale à tous les conducteurs de bus et les invites à porter la nouvelle collection, sans aucune obligation. Une période à laquelle la cravate et la veste peuvent rester au vestiaire.

Pour les conductrices, une jupe portefeuille ainsi qu’une robe ont conjointement été proposées début juin. « C’est plus pratique », affirme Sarah Dourlet, responsable des agents, qui a longtemps porté l’ancien modèle qui date des années 1990 : « la jupe tenait assez chaud » et lorsqu’elle conduit, ses jambes « sont serrées ».

Jupe portefeuille - Illustration.
Jupe portefeuille - Illustration. - RATP49

« La coupe était dépassée », poursuit Laure Patrucchi, responsable collection qui ajoute que la RATP opère ce changement vestimentaire afin de « rendre visibles ses agents ». Selon les saisons, les tenues sont composées de polyester laine pour la version hiver et de polyester coton/Licra pour la version été. La nouvelle collection est signée Créations & Images qui dépend du groupe Balenciaga.

En 2017, des salariés des bus à Nantes s’étaient mis en grève car ils réclamaient le droit de travailler en bermuda lors des périodes de fortes chaleurs. Ils ont, depuis, eu gain de cause. Un épisode qui aurait pu influer sur la collection été voulue par la RATP. Argument vite balayé par Laure Patrucchi qui assure que cette volonté n’est du qu’à « la récurrence des épisodes climatiques ».

1.475 points pour renouveler sa garde-robe

Les salariés de la RATP possèdent, chaque année, 1.475 points pour s’habiller. Il faut compter 470 points pour une veste ou une parka qui ne peut donc être renouvelée que tous les deux ans. Un pantalon/bermuda vaut 190 points, la chemise, 120 points. Puis, suivent les accessoires : badges, ceintures, foulards… « Ça va vite », s’exclame Abdelkader Arioua. La sobriété est de mise à la RATP, le bas ne peut être que vert alors que le haut peut varier entre le gris, le vert ou le blanc. Quant aux chaussures, la couleur doit être sombre et les chaussettes adaptées.

Depuis deux semaines, la RATP a enregistré 500 commandes sur les 15.000 chauffeurs de bus.

>> A lire aussi : Victoire! Les conducteurs finalement autorisés à porter le bermuda à Nantes